Dalhem - Page 2

  • 7 + 5 éoliennes au Sud de Fouron-le-Comte

    Energy Vortex Belgique prévoit l’implantation d’un parc de 7 éoliennes d’une puissance totale supérieure à 3 MW. Le projet est situé sur la commune de Dalhem, au nord du village de Warsage.

    La réunion se déroulera le jeudi 2 mai 2019 à 19h30 à la salle de gymnastique de Warsage (place du Centenaire Flèchet 22A à 4608 Warsage)

    La réunion d’information préalable a pour objet de :

    • Permettre au demandeur de présenter son projet ;
    • Permettre au public de s’informer et d’émettre ses observations et suggestions concernant le projet ;
    • Mettre en évidence des points particuliers qui pourraient être abordés dans l’étude d’incidences ;
    • Présenter des alternatives techniques pouvant raisonnablement être envisagées par le demandeur afin qu’il en soit tenu compte lors de la réalisation de l’étude d’incidences.

    Tout intéressé peut participer à la réunion.
    Le projet fait l’objet d’une procédure d’évaluation de l’impact sur l’environnement dans un contexte transfrontière.
    Des informations sur le projet peuvent être obtenues auprès de Madame Melanie Payen, à l’adresse suivante : Rue Dieudonné Lefèvre, 17 1020 Bruxelles (m.payen@vortex-energy.be).
    Dans un délai de 15 jours à dater du jour de la tenue de cette réunion, toute personne peut émettre ses observations, suggestions et demande de mise en évidence de points particuliers concernant le projet ainsi que présenter des alternatives techniques pouvant raisonnablement être envisagées par le demandeur afin qu’il en soit tenu compte lors de la réalisation de l’étude d’incidences, en les adressant par écrit au collège communal de Dalhem. Elle en adresse une copie au demandeur, lequel la communique sans délai à l’auteur d’étude.

     

    Electrabel S.A. informe la population qu’elle prévoit d’introduire une demande de permis unique relative à l’implantation de 5 éoliennes accompagnées de leurs auxiliaires, d’une cabine de tête, de chemins d’accès, d’aires de montage et la pose de câbles électriques sur la commune de Dalhem.

    Le projet se situe le long de la ligne de chemin de fer, de part et d’autre de la rue de la gare. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la politique européenne, nationale et régionale de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

    Une réunion d’information préalable sera organisée le mardi 07 mai 2019 à 19h30 en la salle polyvalente de Warsage, Place du Centenaire Fléchet à 4608 Dalhem.

    Ce projet est soumis à étude d’incidences sur l’environnement (EIE) en vertu de l’AGW du 4 Juillet 2002 arrêtant la liste des projets soumis à étude d’incidences et des installations et activités classées. Le projet fait l'objet d'une procédure d'évaluation de l'impact sur l'environnement dans un contexte transfrontière.

    Cette réunion d’information a pour objet:

    1. de permettre au demandeur de présenter son projet ;
    2. de permettre au public de s’informer et d’émettre ses observations et suggestions concernant le projet ;
    3. de mettre en évidence des points particuliers qui pourraient être abordés dans l’étude d’incidences
    4. de présenter des alternatives techniques pouvant raisonnablement être envisagées par le demandeur et afin qu’il en soit tenu compte lors de la réalisation de l’étude d’incidences.

    Chacun est invité à adresser ses observations, suggestions et demandes de mise en évidence de points particuliers concernant le projet ainsi que présenter les alternatives techniques pouvant raisonnablement être envisagées par le demandeur afin qu’il en soit tenu compte lors de la réalisation de l’étude d’incidences, par écrit au Collège Communal de Dalhem, rue de Maestricht, 7 - 4607 BERNEAU (avec une copie à ENGIE Electrabel Renewable Belux, à l’attention de Mathieu Cornet, Boulevard Simón Bolívar 34 à 1000 Bruxelles), et ce dans un délai de 15 jours à dater du jour de la tenue de la réunion, soit jusqu’au 22 mai 2019 inclus, en y indiquant ses nom et adresse.

    Pour toute demande complémentaire, merci de contacter :

    • Demandeur du permis : Electrabel S.A. - Monsieur Mathieu Cornet - mathieu.cornet@engie.com - Boulevard Simon Bolivar, 34–1000 Bruxelles
    • Bureau d’études agréé pour l’EIE - Sertius SCRL - Monsieur Hervé Marini - Tél : 010/23.79.30 - Avenue Alexander Fleming 12–1348 Louvain-la-Neuve
  • Bombaye se dévoile ce mercredi 1er mai

    La Société d'Histoire et d'Archéologie du Plateau de Herve vous propose ce mercredi 1er mai 2019 une balade-conférence d'environ 8 km autour de Bombaye. 

    Après avoir admiré l'église Saint-Jean Baptiste, déjà citée au XIIème siècle, une des plus anciennes du Comté de Dalhem.(Tour médiévale, haute et massive, choeur gothique du XVIème siècle en moellons de grès et de calcaire) entourée de son cimetière ancien à la porte monumentale, l'ancienne seigneurie, les maisons classées, laissons-nous charmer par la campagne et les vergers en fleurs  .

     

    Rendez-vous à 14 h 00 devant l'église de Bombaye  - 8 km - retour 17 h00

    Guides : Thomas Lambiet et Jean Rennotte

    PAF : membres SHAPH et famille : gratuit; non-membres : 2 euros

    Renseignements : Jean Rennotte (0499.63.32.80) 

     

  • Volley : l’affiche du week-end en N1 samedi passé

    Mortroux recevait Zoersel pour le titre. Balayés durant le premier set, les hommes d’Éric Verstraeten sont ensuite bien revenus dans Capture d’écran 2019-04-04 à 09.21.19.pngle deuxième set, à 24 partout, avant de s’incliner et donc de renoncer au titre puisqu’il ne fallait qu’un point à Zoersel pour le titre. Ce qui est par contre intéressant pour la suite, c’est le gain du troisième set et l’excellent quatrième set des Liégeois qui alignaient alors Remy Desmet, 17 ans et Thibaut Goset à peine plus âgés. « Ils sont le fruit de la politique du club qui s’est toujours voulu un club formateur » expliquait Éric Verstraeten confiant pour la suite. « Zoersel a une équipe en Liga et va donc la sacrifier. On évoque l’arrêt de Gand, on est inquiet pour Menin, que dire en ligue B… on a donc de fortes chances de monter et le club est prêt à assumer ce pari » ajoute-t-il le technicien flamand qui abat à Mortroux un remarquable travail avec des moyens pourtant réduits car à Mortroux on ne paye pas de stars et on mise plutôt sur l’esprit club. Le hall de Fouron-St-Pierre (Note du blogueur: l'école provinciale aurait déménagé de Fouron-le-Comte à Fouron-Saint-Pierre ?) était bondé, la cafétéria prise d’assaut. Le cœur du volley liégeois y palpite vraiment. « Si on monte, plusieurs joueurs ont déjà montré de l’intérêt pour nous rejoindre car ils viennent y chercher une certaine convivialité et surtout une qualité d’entraînement rare », concluait Patrick Dufays, l’homme-orchestre du club.

    PHILIPPE HALLEUX dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 4 avril 2019.

  • « Pourquoi pas un jour fusionner avec l’Élan ? »

    Le président de l’Étoile Dalhem, Christian Poelmans, se livre sur les projets de son club, 3 e en P3C

    Sous l’impulsion de Toni Castagna, l’Étoile Dalhem réalise une belle campagne et n’est d’ailleurs qu’à cinq points de Battice (un match de moins), 1 er de la série. Le président, Christian Poelmans, fait le point avec nous et n’élude aucun sujet. Même pas une éventuelle fusion avec le voisin de l’Élan.

    Un entrtien de MAXIME HENDRICK avec Christian Poelmans, Président de l’Étoile Dalhem, à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 15 mars 2019.

  • Le Tunnel des Promeneurs bientôt rouvert

    Long de 135 mètres, il s’intègre dans un vaste projet de mobilité douce. D’autres chantiers suivront...

    Depuis qu’il est au pouvoir, le bourgmestre Arnaud Dewez, bien aidé par son équipe et à l’écoute des remarques de l’opposition, accorde une grande importance à la mobilité douce. L’ouverture prochaine du Tunnel aux promeneurs n’est qu’un premier pas dans un vaste projet englobant l’ensemble de la commune de Dalhem.

    Actuellement à l’arrêt, les travaux de réfection du tunnel de Dalhem vont reprendre. « Un avenant de 56.000 euros a été voté lors du conseil communal », énonce Arnaud Dewez. « Logiquement, ce chantier prendra fin dans le courant de cette année. En effet, nous prévoyons entre  deux et trois mois de travail sur place. En d’autres mots, les promeneurs pourront enfin réemprunter cette voie jusque Blegny. » Le tunnel de Dalhem a été construit en 1904. C’est le plus long de ce type en Belgique. Il mesure 135 mètres ! Pour des raisons de sécurité publique évidentes vu son état, il n’était plus possible de l’emprunter.

    Capture d’écran 2019-03-11 à 07.26.35.png« Il était donc nécessaire de réaliser d’importants travaux », reprend le maïeur. « Dans quelques mois, on pourra se promener sur l’un des sites qui a fait l’histoire de Dalhem durant plusieurs dizaines d’années. De surcroît, il s’agira d’une promenade inédite. En effet, le tunnel de Dalhem est le chaînon manquant pour relier l’arrondissement liégeois au Pays de Herve (tracé Soumagne-Blegny-Dalhem-Herve), mais aussi à la Flandre aux Fourons ainsi qu’aux Pays-Bas (Dalhem-Fourons-Eijsden-Margraten). » La mobilité douce étant logiquement une priorité dans une région aussi verdoyante que la Basse-Meuse, c’est un vaste projet qui va très bientôt sortir de terre à Dalhem. « Il y a le tunnel, mais ce n’est pas tout », confirme Arnaud Dewez. « Un aménagement important est prévu sur la Plate Voie entre Warsage et Fourons. L’objectif est donc d’avoir cette fameuse liaison vers la Flandre. Le coût des travaux est estimé à 156.000 euros. Mais nous allons essayer d’obtenir des subsides. » Vous l’aurez probablement compris, l’objectif de la majorité dalhemoise est de pouvoir traverser l’ensemble de la commune avec des moyens doux.

    ENTRE BERNEAU ET VISÉ

    « Raison pour laquelle nous allons également finaliser la piste piétonne et cycliste entre Berneau et Visé. Le budget actuel pour ce chantier est de 130.000 euros. Mais ce prix devrait encore évoluer. Un subside de 65.000 euros devrait par exemple nous être octroyé. Nous devrions donc débourser une somme identique pour terminer ce projet. » La grand-route de Warsage, en direction de Berneau, devrait ainsi aussi subir son lot de modifications dans les prochains mois. « Les travaux devraient débuter en avril et se terminer vers le mois de septembre », s’apprête à conclure Arnaud Dewez. « L’objectif est d’y insérer une piste cyclable ainsi qu’une rambarde de sécurité. Quant aux arbres à la base de nombreux accidents de circulation, ils seront coupés. C’est un gros projet de réfection de voirie ainsi que de mobilité douce à hauteur de 1.800.000 euros à charge de la Région wallonne. » 

    YANNICK GOEBBELS dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 11 mars 2019