Facilités linguistiques - Page 3

  • La commune des Fourons montrée du doigt

    Une tâche rouge (rien de politique!) pour l'île isolée à la droite de la carte.

    Cette carte de la société flamande pour l'environnement ("Vlaamse Millieumaatschappij" ou VMM) montre que 18,25 % des habitations fouronnaises sont reliées à un réseau d'épuration des eaux usées.

    Le renseignement se trouve sur le site de la "VMM" qui n'existe qu'en néerlandais et partiellement en anglais, mais pas un mot en français. 

    Le site annonce aussi que les études et travaux en cours permettront d'arriver à un taux de 94,57%. Sans doute après de très longs et pénibles travaux (pour les malheureux riverains) comme actuellement à Fouron-le-Comte.

    49844101_553524161827085_7299386954951426048_n.jpg

     

  • Augmentation de la cotisation à la "Zorgkas"

    La cotisation pour l’assurance soins de santé flamande (assurance "dépendance" ou aussi appelée « Zorgkas ») augmentera l’année prochaine en raison de l’allongement de la durée de vie de 51 à 52 euros. Pour les personnes à faible revenu, la contribution reste inchangée à 26 euros.

    Grâce à la prime d'assurance maladie, plus de 300 000 personnes nécessitant des soins en Flandre perçoivent une indemnité mensuelle pour les frais de soins non médicaux tels que l'aide au nettoyage. Pour les personnes handicapées, elle est de 300 euros par mois. Les personnes nécessitant des soins reçoivent 130 euros par mois. Pour les personnes de plus de 65 ans ayant besoin de soins, le remboursement maximum est de 583 euros par mois.

    Le système est financé par la population. Toute personne résidant en Flandre et âgée de plus de 25 ans doit verser une cotisation annuelle pour la Protection sociale flamande (« Vlaamse Sociale Bescherming ») à l'une des six caisses de soins reconnues. Les Flamands résidant à Bruxelles peuvent adhérer volontairement à une caisse d’assurance maladie. Seules les personnes affiliées ont droit à une allocation.

    Au total, 4,5 millions de personnes contribuent à la protection sociale flamande. La cotisation d’assurance maladie a été introduite en 2001. La contribution annuelle était alors de 25 euros. En 2015, le gouvernement flamand a doublé ce montant à 50 euros. Cette année, après indexation, 1 euro a été ajouté - la cotisation est liée à l’indice santé - et l’année prochaine, la cotisation aux soins de santé augmentera encore de 1 euro à 52 euros en raison de la hausse de la durée de vie.

    Les mauvais payeurs seront condamnés à une amende plus rapidement. Jusqu'à présent, l'amende s'élevait à 250 EUR pour ceux qui avaient omis de payer trois fois leur contribution ou l’avaient payée partiellement. En 2019, ce taux sera appliqué après deux fois. Depuis le 1er janvier 2018, 23 544 Flamands ont été poursuivis car ils n'avaient pas encore payé leur prime d'assurance maladie.

    Si vous recevez un avis de paiement pour cette assurance "dépendance" en néerlandais, vous avez le droit de l'obtenir en français, en passant, par exemple, par le commissariat d'arrondissement des Fourons ou par un de vos conseillers communaux ou CPAS RAL.

  • Encore rappelé à l'ordre

    La Commission permanente de Contrôle linguistique, qui est chargée par la loi de veiller au respect de la législation linguistique, a une nouvelle fois constaté que la commune des Fourons et l'association Regional Landschap Haspengouw sont en infraction.

    C'est ce qui ressort de l'avis n° 50.278 de la C.P.C.L.

  • La question que Jean Levaux ne pourra pas poser

    Après avoir dû les réclamer, les électeurs fouronnais reçoivent des convocations en français (si on peut appeler cela du français: "la vote", "locale de vote" "le directeur générale"?).

    DSC Jean_0076.JPGMais pourquoi les électeurs fouronnais ne reçoivent-ils pas leurs convocations dans la langue qu'ils ont utilisée (comme le prescrit l'art.12 des lois linguistiques coordonnées)? Et qu'on ne leur fasse pas croire que le Registre national n'enregistre plus le code linguistique. Faites le test de vous faire flasher à l'étranger. Vous recevrez la lettre du service policier de l'étranger en français, même si vous êtes domicilié en Flandre, tout simplement parce que le service étranger a pu prendre connaissance de votre code linguistique.

    Voilà la première question que Jean Levaux voulait poser ce jeudi soir. La deuxième question concernait ce paragraphe qui figurait en français sur la convocation établie en néerlandais en 2012. Ce paragraphe indiquait que vous pouviez demander la version française. En 2018, ce paragraphe a disparu.

    Mais les questions de Jean Levaux seront reportées au conseil communal du 25 octobre, parce qu'on invoque le règlement.

    La loi, on la foule aux pieds, mais le règlement, on l'impose!

  • Mr. Bricolage - le scandale des publicités en néerlandais

    Michaël Henen a exprimé son mécontentement en écrivant à MR. BRICOLAGE : "Votre publicité en annexe est un scandale puisqu’il d’agit bien d’une réclame pour trois enseignes wallonnes... et même si je réside dans les Fourons ! À quand une politique linguistique cohérente chez Mr. Bricolage?"

    L'administrateur délégué de cette société n'a pas l'air d'avoir compris puisqu'il ose donner cette réponse à notre concitoyen: 

    Le politique de Mr bricolage est parfaitement cohérente et je ne vois rien de scandaleux dans notre démarche .
    Nous sommes une entreprise wallonne dont les magasins se situent exclusivement en Wallonie et dont la communication (y compris le site WEB) se fait en français.
    Toutefois, afin de communiquer dans les communes avoisinantes situées en région flamande, nous y distribuons des folders en néerlandais, car selon nos informations et selon la poste , nous ne pouvons pas y distribuer des folders en français.
    Si vous disposez d’une information contraire, je serais très heureux d’en être informé.
     
     

    Lire la suite