La Planck - Page 3

  • Une agricultrice s'est suicidée, le secteur lance un cri d'alarme

     


    https://www.televesdre.eu/www/video/info/herve-une-agricultrice-s-est-suicidee-le-secteur-lance-un-cri-d-alarme_91187.html
    Ce dimanche, une agricultrice de Bruyères sur la commune de Herve, âgée de 50 ans, a mis fin à ses jours. Un cas qui n’est malheureusement pas isolé dans le monde agricole qui traverse une crise sans précédent. Le métier et les conditions dans lesquelles il s’exerce sont de plus en plus compliqués. Le secteur lance un cri d’alarme. 

    Plus d'informations dans l'édition digitale de LA MEUSE VERVIERS.

  • Décès de Madame Geneviève PINCKERS, épouse de Monsieur Patrick RADERMECKER

    La famille annonce le décès de Madame Geneviève PINCKERS, épouse de Monsieur Patrick RADERMECKER, née à Fouron-Saint-Martin le 6 décembre 1966 et y décédée le 5 mars 2017.

    La défunte repose à son domicile, rue Vinâve, 27 à 4651 Battice, où la famille recevra les visites de 13 à 17 heures.
    La veillée de prières aura lieu à l'église paroissiale de Battice le mercredi 8 mars à 19 heures 30.


    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation au cimetière de Battice, sera célébrée en l'église Saint-Vincent à Battice le jeudi 9 mars 2017 à 10 heures 30.

  • Vol de carburant à La Planck

    La police des Fourons a été informée du vol de 700 litres de diesel ce lundi matin dans les réservoirs de camions d'une entreprise de La Planck.

     

  • Incendie à La Planck

    Un incendie dans des caravanes résidentielles a été constaté ce lundi soir à La Planck chez le fruiticulteur Eric Loop. Les pompiers de Margraten sont intervenus rapidement. Le hangar voisin a pu être préservé. Six caravanes résidentielles inoccupées ont été détruites. Il n'y a pas de blessés.

    (Une information donnée par Nico Meens dans "Het Belang van Limburg").

  • Les larmes de Dimitri : un visage à la crise

    Ce week-end, comme tous les ans, avait lieu la foire agricole de Battice. Comme chaque année, des mouvements agricoles ont interpellé les politi- ciens présents pour leur exposer les problèmes du secteur. Cette année, le discours tenu par Dimitri, un jeune fils d’agriculteur a ému l’assemblée. Malgré les difficultés, le jeune garçon aimerait reprendre la ferme familiale.

    Depuis trois ans déjà, les différents syndicats et mouvements agricoles s’unissent pour interpeller le monde politique lors de la partie académique inaugurale de la foire agricole de Battice. Cette année, leur action a pris le visage de Freddy Debougnoux, éleveur laitier de la région (Olne), et de son jeune fils Dimitri. La saynète maladroitement jouée devant le parterre des offi- ciels a fait mouche par sa sincé- rité et son vécu, surtout lorsque le jeune homme a pu souligner du haut de ses douze ans sa volonté de marcher dans les pas tracés par son père malgré les difficultés du secteur telles que travail à perte, l’impossibilité de se diversifier et de trouver les fi- nancements nécessaires, la crainte des contrôles tatillons, administratifs et sanitaires, ou encore la gêne profonde devant le fournisseur impayé…

    Les larmes spontanées du garçon ont bien sûr entraîné celles de son père avant de susciter une belle vague d’émotion au sein de l’assemblée pourtant blasée et presque assoupie par les nombreux discours ayant précédé ce moment ô combien poignant. Pas de doute, cette année le visage de la détresse de tout le secteur agricole wallon a pris le visage de Dimitri, ce courageux Wallon désireux de reprendre un jour la ferme de ses parents mais qui ignore aujourd’hui ce qu’il pourra faire demain vu les nombreux pièges qu’il va devoir éviter…

    Capture d’écran 2016-09-05 à 10.45.42.png

    Des pièges encore soulignés par les banderoles fixées sur les tracteurs servant d’obstacles an- titerrorisme aux différents accès au site. Bref, cette année encore le cœur n’était pas vraiment à la fête du côté des professionnels et le grand public l’a parfaitement compris.