Mobilité - Page 5

  • Le Coronavirus ferme certains passages

    La commune annonce enfin qu'elle va bloquer tous les postes-frontières et les raccourcis avec les Pays-Bas.
    Seuls les postes-frontière de la Maison Blanche (Mouland) et La Planck (Fouron-Saint-Martin, Teuven) resteront ouverts et seront contrôlés par la police.
    Les routes de Gieveld, Nurop, Kwinten, Stashaag et Navagne, etc. seront barricadées.

    L'autoroute E25 est encore ouverte.

  • DéFI pour la fermeture de la frontière

    En ces temps de grave crise sanitaire, la liberté de mouvement au sein de l’espace Schengen ne peut primer sur la santé d’autrui.

    La politique sanitaire appliquée par les Pays-Bas voisins va à l’encontre des mesures de confinement actives en Belgique ; mieux encore, elle risque de miner tous les efforts entrepris dans notre pays.

    DéFI lance un appel pressant au Gouvernement fédéral afin que la frontière belgo-néerlandaise soit fermée, sauf rares exceptions dans le domaine du transport de denrées ou le trajet domicile-travail.

    À titre personnel, j’ose espérer que le Gouvernement néerlandais imitera son homologue britannique qui, après avoir parié sur l’immunisation de groupe, semble faire marche arrière toute.

    Michaël Henen,
    Vice-président de DéFI Wallonie et Conseiller communal des Fourons

  • Les arrêts TEC et DE LIJN aux Pays-Bas ne seront plus desservis jusqu'à nouvel ordre.

    A partir du 20/03/2020 pour une durée indéterminée

    En raison des mesures prises par le Gouvernement Belge, les autobus seront limités au territoire Belge et le terminus s’effectuera à l’arrêt “LANAYE Eglise“, à partir de ce vendredi 20 mars et ce, pour une durée indéterminée.

    Les arrêts aux Pays-Bas ne seront plus desservis jusqu'à nouvel ordre.

    Les arrêts “LANAYE Rue du village 65“, “LANAYE Chapelle“, “LANAYE Bureau du Canal“, “PETIT-LANAYE Ecluse“, ““PETIT-LANAYE La Pompe“, “PETIT-LANAYE Chapelle“, “PETIT-LANAYE Douane“ seront reportés à l’arrêt “LANAYE Eglise“.

    DE LIJN a pris la même décision pour toutes les lignes vers les Pays-Bas. Elles s'arrêtent au dernier arrêt avant la frontière.

  • Les voitures M7 testées sur le Visé-Bruxelles

    Encore un peu de patience. Initialement annoncées pour la fin 2018, puis la fin 2019 et enfin mars 2020, les nouvelles voitures M7 seront déployées dans le courant de ce printemps. Certains usagers du rail ont déjà eu l’occasion d’éprouver leur confort.

    Depuis le 13 janvier, la SNCB teste les premières M7 sur des relations commerciales, en situations réelles donc. « Ces tests durent deux mois. Trois voitures sont ainsi ajoutées à des trains d’heures de pointe existants. Jusque mi-février, il s’agissait des trains P entre Liège et Bruxelles du matin et du soir. Jusqu’à la mi-mars, il s’agit des trains sur la ligne à grande vitesse entre Visé et Bruxelles », détaille Vincent Bayer, porte-parole de la SNCB. En tout, 445 M7 doivent être livrées à partir de ce printemps au rythme d’une dizaine de rames par mois pour commencer. « La liaison Eupen-Ostende sera la première à voir circuler ces nouveaux trains à double étage. Suivront ensuite les liaisons IC entre Gand et Tongres, Luxembourg et Bruxelles, et Liège et Quiévrain », explique Vincent Bayer.

    Lire la suite

  • Travaux d’envergure en gare de Visé lundi

    Renouvellement complet des voies jusqu’au 8 mai

    Des travaux d’envergure débuteront lundi prochain en gare de Visé. Un chantier qui va provoquer des nuisances Capture d’écran 2020-03-06 à 07.36.52.pngsonores en soirée et durant quelques nuits jusqu’au 18 avril.

    À partir de ce lundi 9 mars, Infrabel effectuera des travaux de renouvellement des voies en gare de Visé, depuis l’avenue du Pont jusqu’à la rue d’Artagnan. Les travaux sont prévus du 9 mars au 8 mai prochain et s’effectueront en plusieurs phases. La première phase est prévue du 9 mars au 19 avril. Elle concernera les travaux de renouvellement des voies I et II de la gare de Visé. Ces travaux, dûs à l’usure des rails, seront réalisés principalement entre 6h et 22h, week-end compris mais aussi durant quelques nuits pendant cette période. « Nous allons remplacer tous les composants : les rails, les traverses, les drainages pour les eaux de pluie,. et même les quais. Du 9 au 29 mars, ce seront les travaux de renouvellement d’une voie et du 30 mars au 19 avril, l’autre voie sur une longueur de 250m », détaille Frédéric Sacré, porte-parole d’Infrabel.

    D'un article de MARC GÉRARDY à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 6 mars 2020