Politique communale

  • Réunions reportées

    La Directrice générale de la commune des Fourons annonce aux conseillers communaux et aux conseillers de l'aide sociale que les réunions prévues pour les jeudis 26 mars et 23 avril 2020 sont reportées à d'autres dates pour lutter contre la propagation du coronavirus.

    Les réunions du mois de mars sont reportées au jeudi 9 avril et les réunions du 23 avril sont renvoyées au jeudi 30 avril 2020.

  • Conseil communal des Fourons du 27 février 2020

    Le conseil communal du 27 février 2020 a commencé par deux questions du conseiller Grégory Happart.

    1. Il a mis en évidence le magnifique travail réalisé par des étudiants de l’Institut Saint-Luc de Liège qui ont réalisé, dans le cadre de leur travail de fin d’études, un projet de réaffectation de quatre cabines électriques désaffectées comme telles. Ce travail des étudiants a fait l’objet d’une exposition à la maison communale qui a mis en évidence le potentiel de ces bâtiments.
    2. La deuxième question de Grégory concernait la salle paroissiale de Fouron-le-Comte : Grégory Happart constate que tout le projet était orchestré depuis le début pour faire reprendre cette salle par la commune. Il pose donc des questions précises concernant le fonctionnement en 2019 : combien de locations, avec ou sans frais, quelles activités y sont autorisées, quel est le revenu cadastral. Quand la commune se mettra-t-elle en ordre en ce qui concerne l’enseigne ?

    Le bourgmestre a lu une très longue réponse - que Grégory attribue probablement à juste titre à son prédécesseur. Le bourgmestre ne parlant pas dans son micro et l'enregistrement de la séance étant inaudible, il faudra attendre le rapport écrit pour en connaître le détail.

    Pour le reste, ce conseil aurait de nouveau pu être très court, s'il n'y avait eu une série de votes par bulletins secrets pour désigner des représentants dans différents organes, et si, le président de séance et la directrice générale n'avaient pas fait une erreur d'addition dans les voix attribuées à Michaël Henen qui a cru, à tort à un certain moment, qu'un de ses coéquipiers n'avait pas voté pour lui. Il n'en était rien heureusement. De l'autre côté de la table, il y avait par contre une voix perdue (un vote nul) pour Hilde Broers sur le point n° 14 (travail dans les quartiers) qui n'obtenait que 8 voix, alors que 9 membres de la majorité avaient participé à ce vote.

     

  • Conseil communal du jeudi 27 février 2020 à 20 heures.

    Pour la séance publique du conseil communal du 27 février, il faudra encore s'armer de patience puisqu'il faudra désigner par bulletins secrets des représentants pour

    • la holding communale en liquidation (où Huub Broers représentait la commune)
    • l'intercommunale de protection du patrimoine de la Hesbaye orientale
    • l'incommutable d'habitations sociales Woonzo (où il faudra remplacer Joris Gaens qui y siégeait comme président du C.P.A.S.)
    • l'interrégionale d'économie sociale
    • l'intercommunale des régie des quartiers

    Comme d'habitude, le conseil commencera par les questions transmises par les conseillers communaux.

    Le 17 janvier 2020, le gouverneur de la province a approuvé la décision du conseil communal du 28 novembre 2019 à propos de la fixation définitive du plan pluriannuel 2020-2025. Le conseil communal en prendra connaissance.

    La liste comprenant les subsides nominatifs pour 2020 est soumise à approbation du conseil communal, conformément à l’article 41, 23° du Décret flamand relatif à l’Administration locale. Cette longue liste énumère des bénéficiaires aux montants très variables entre 38.970 euros pour le bureau local du tourisme et 100 euros pour Oxfam qui se charge de la vente de sacs à immondices. Entre les deux, relevons quelques bénéficiaires qu'un conseiller communal a notés:

    • Stebo qui reçoit 25.666 euros pour ses conseils en matière de logement,
    • 23.287 euros pour l'accueil de l'enfance "Stekelbees", 
    • 7.578 euros pour l'intercommunale de protection du patrimoine de la Hesbaye orientale,
    • 5.119 euros pour l'Union des villes et communes flamandes.

    On reparlera évidemment de la fabrique d'église de Fouron-le-Comte, qui a encore demandé des moyens financiers pour payer ses dépenses courantes, mais l'échevin Jean Levaux a préféré renvoyer cette demande vers le conseil communal.

    Comme le bourgmestre Broers l'avait annoncé en décembre 2019, la commune hériterait de la salle "ex-paroissiale" et du presbytère, en échange du remboursement de l'emprunt à charge de la fabrique d'église de Fouron-le-Comte. De plus, celle-ci reçoit un prêt de 100.000 euros sans intérêts de d'évêché, mais le remboursement de celui-ci imconberait à la commune. Grosso modo, la commune paiera donc, en plus des frais de fonctionnement de la salle devenue communale, 60.000 euros par an pendant les 10 prochaines années et ensuite 50.000 euros par an pendant les dix années suivantes, soit 1.100.000 euros, alors que l'église de Fouron-le-Comte a encore toujours besoin d'une importante restauration.

    Le cadre du personnel a été examiné compte tenu des futurs départs à la retraite, de la poursuite de l’intégration entre la commune et le CPAS et des mesures à prendre pour résoudre certains problèmes. A cette fin, l’on souhaite apporter un certain nombre de modifications à l’organigramme. Ceci a reçu l’avis positif de l’équipe de management et a été discuté avec les syndicats.

    Pour le reste, signalons que la commune fera appel à I&O Auctions pour la vente de ses "riquettes", qu'elle fera payer les frais de stationnement et de déplacement des véhicules saisis, qu'elle modifie son règlement sur le broyage du bois sur les propriétés privées, qu'elle modifie encore son règlement de taxe sur les habitations et bâtiments abandonnés, qu'elle modifie le règlement du parc à conteneurs notamment pour la récupération de l'amiante, etc.

  • Conseil communal du 23 janvier 2020

    Changements de places pour les conseillers de la majorité: le bourgmestre s'installe entre les dames.
    De gauche à droite: Alicia Dodémont, Shanti Huynen, Yolanda Daems, Joris Gaens, Lizzy Buijsen-Baillien, Steven Heusschen et Jean-Marie Geelen.

    IMG_0558.jpgAvant d'entamer le conseil communal, Grégory Happart a présenté ses meilleurs voeux à l'assemblée et au public présent. Il l'a fait dans les deux langues (!), mais même cela ne plaît pas "au chien de garde linguistique" de la majorité. L'échevin Herens, désormais réduit à un rôle de "vieux schnock", a en effet immédiatement demandé au président du conseil d'interrompre Grégory Happart.

    Le conseil a commencé par la prestation de la jeune conseillère Alicia Dodémont entre les mains du président du conseil communal, sous les yeux attendris de son père et de son grand-père.

    Sans une question de Clotilde Mailleu sur le ramassage des immondices selon la nouvelle formule imposée par Limburg.net, on n'aurait peut-être même pas eu l'occasion d'entendre la voix du nouveau bourgmestre. En réponse à la question de la conseillère de l'opposition, il a lu un long rapport sur les sacs ramassés ou pas, sur les rues trouvées ou pas, par les camions de Limburg.net (dont l'utilisation réduit encore un peu l'emploi local).

    A l'exception du principe de l'installation d'un collecteur d'eaux usées à Teuven (unanimité) et de la composition d'un jury pour la nomination d'un inspecteur de police (13 voix pour et Grégory Happart contre), tous les autres points à l'ordre du jour ont été votés par la majorité contre les 4 membres présents de l'opposition, Michaël Henen étant absent pour raisons professionnelles.

  • Conseil communal du jeudi 23 janvier 2020 à 20h00

    Le premier point de l’ordre du jour concerne l’installation de la première suppléante de la liste VOERBELANGEN à la suite de la démission de M. Huub BROERS.

    Quand un homme monopolise les mandats, il faut évidemment pourvoir à son remplacement quand il s’en va dans un certain nombre de « bazars »:

    • délégué VVSG (union des villes et communes flamandes)
    • délégué Regionaal Samenwerkingsverband
    • délégué Kleine Landeigendom
    • délégué Ethias
    • délégué Interlokale Vereniging Plaatselijke Groep Haspengouw
    • délégué Bosgroep
    • délégué Vervoersregioraad
    • remplaçant comité général Limburg.net

    Notons encore les points suivants:

    4. Prise de connaissance de l’approbation de la 3ème modification du budget 2019 de la commune des Fourons
    La 3ème modification du budget pour l’exercice 2019, qui avait été votée au cours de la séance du conseil communal du 28 novembre 2019, a été approuvée par le gouverneur le 10 décembre 2019.

    5. Plan pluriannuel 2020-2025: schéma corrigé T1
    Après révision du plan pluriannuel 2020-2025, approuvé par les deux conseils le 28 novembre 2019, l’autorité de contrôle remarquait une dérogation de 500 euros fixe en comparaison avec le fichier PDF dans le rapportage numérique pour le schéma T1. Le schéma correct T1 est présenté dans cette séance pour approbation.

    6. Modification plan pluriannuel 2014-2019 et modification budgétaire 2019 fabrique d’église Saint-Pierre de Fouron-Saint-Pierre
    Il est présenté au conseil communal une modification du plan pluriannuel et une modification budgétaire pour 2019 de la fabrique d’église Saint-Pierre de Fouron-Saint-Pierre. On demande une augmentation des allocations de fonctionnement de 5.659,07 euros vu les rendements réduits de location et la perte par des exemptions appliquées lors du paiement du remboursement de l’assurance des deux vols de cuivre.

    7. Non-consensus: Demande pour des moyens de fonctionnement 2019 Fabrique d’église Saint-Lambert de Fouron-le-Comte
    Vu un non-consensus dans le collège du 5 décembre 2019 en ce qui concerne la question de la fabrique d’église Saint-Lambert devFouron-le-Comte pour des moyens de fonctionnement pour l’année 2019, le point était mis à l’ordre du conseil communal de 19 décembre 2019. Vu que le point a été reporté lors de cette séance, il est à nouveau mis à l’ordre du jour.

    8. Règlement de redevance modification de prénom
    Depuis le 1er août 2018 la responsabilité de la modification du prénom est transféré aux autorités locales. Celles-ci peuvent demander des frais pour le service. Il est demandé au conseil d’approuver le règlement de redevance.

     

    Et pour finir quelques autres projets:

    17. Collecteur Fourons 20.705 - Teuvenbeek: approbation de principe.
    Aquafin planifie l’aménagement d’un collecteur à Sinnich à Teuven (rue Gieveld et Teuven-Village) et a demandé également un permis d’environnement.
    Un point de vue est demandé au conseil communal concernant les plans de ces travaux de collecteur.

    18. Travaux d’adaptation nécessaires au local d’accueil de la maison communale: approbation du cahier des charges et des modalités d’attribution.
    En réponse à un certain nombre de problèmes récurrents qui se posent avec l’accueil actuel (gestion de la température, accessibilité, sécurité), il s’avère nécessaire d’élargir le local d’accueil actuel et de tenter de résoudre tous les problèmes signalés. Ceci se fera également au bénéfice du service fourni aux citoyens.
    Le cahier des charges ainsi que les modalités d’attribution sont à présent soumis pour approbation.
    Malheureusement aucune offre n’est parvenue. C’est pour cela que le dossier est à nouveau présenté pour une procédure adaptée.

    Conseil de Police
    19. Composition sélection commission INP
    Le conseil doit approuver la composition de la commission de sélection pour la nomination d’un inspecteur.