Politique communale - Page 3

  • Des questions et un point ajouté par Michaël Henen

    Michaël Henen interrogera, au conseil communal de ce jeudi 26 septembre 2019, l'échevin des travaux sur l'état des routes à Rémersdael. Il pointe notamment l'état de la route de Hombourg (depuis le carrefour au viaduc du chemin de fer jusqu'à la frontière avec la commune de Plombières) et la route défoncée à hauteur des maisons n° 12 et 14 de Kultjen. Il demande à ce sujet quelles dispositions la majorité va prendre pour résoudre ces situations dangereuses, tant pour les véhicules que pour l'intégrité physique des usagers de ces routes.

    A l'écoute des citoyens de Fouron-le-Comte, Michaël Henen a reçu des photos de riverains qui montrent que des matériaux contenant de l'amiante sont déterrés pendant les travaux actuellement en cours et sont abandonnés sans aucune précaution sur le chantier. Michaël Henen demande quel est le point de vue du collège sur ce genre de situation et ce que l'administration communale envisage pour éviter de tels phénomènes à l'avenir.Capture d’écran 2019-09-23 à 18.49.19.png

    Alors que le bourgmestre a prétendu sur Facebook qu'il était compétent pour l'application de la législation linguistique, Michaël Henen montre, photo à l'appui, que la signalisation mise en place pour annoncer les travaux à Fouron-le-Comte, n'est pas conforme à ladite législation, et qu'elle, en plus, trompeuse. Comment le citoyen francophone peut-il déduire de ces trois panneaux assemblés que la route est barrée quelques kilomètres plus loin?

    Michaël Henen a aussi usé de son droit d'initiative pour ajouter un point à l'ordre du jour. S'inspirant d'un point voté récemment par le conseil communal de Plombières, sur proposition de Lucien Locht, président du C.P.A.S., mais aussi ancien directeur financier de la commune, il propose que le précompte immobilier soit remboursé aux associations propriétaires d'infrastructures sportives ou culturelles. 

    Il veut ainsi éviter une discrimination manifeste entre associations. Certaines bénéficient d'infrastructures dont la Communauté, la Province ou une fabrique d'église sont propriétaires et n'ont donc pas à se soucier du précompte immobilier, alors que d'autres paient des sommes importantes (parfois plusieurs milliers d'euros) pour le précompte immobilier (dont une très grande partie va dans la caisse communale).

  • Encore des questions concernant la salle paroissiale

    Grégory Happart a transmis des questions au président du conseil communal pour la séance du 26 septembre 2019.

    Il veut savoir

    • quelles démarches le collège des bourgmestre et échevins a entreprises pour récupérer les sommes payées frauduleusement?
    • quels sont les montants déjà payés par la commune dans ce dossier et quel est le montant remboursé par la fabrique d'église?
    • quel est le solde actuel du prêt transitoire consenti par la commune ? Y a-t-il un tableau d'amortissement signé par les membres de la fabrique d'église?
    • Vu qu'il s'agit d'un investissement communal, même s'il est illégal, pourquoi l'enseigne qui se trouve sur la façade n'est-elle pas encore bilingue, alors que la Commission permanente de Contrôle linguistique a encore rappelé cette obligation au président de la Fabrique d'église le 13 juin 2019?
  • Conseil communal du jeudi 26 septembre 2019 à 20 heures

    Achat display Trafficheck avec remorque pour la zone de Police Fourons (point n° 17)

    Le conseil communal des Fourons se réunira le jeudi 26 septembre 2019 à 20 heures.

    Comme d'habitude, il commencera par les questions des conseillers communaux. Nous savons déjà que des questions seront posées par Grégory Happart et Michaël Henen qui ajoutera aussi un point à l'ordre du jour.

    Après les longues explications données le 22 août dernier, les conseillers communaux devront voter des modifications au protocole d'accord avec Limburg.Net et au règlement concernant la taxe pour la collecte et le traitement de déchets ménagers.

    Puis le collège leur demandera d'approuver les statuts du conseil sportif, du conseil du bien-être (qui englobera la commission des aînés), du conseil de la consultation locale de garde d'enfants, de la commission de gestion de la bibliothèque, de la commission communale d'aménagement du territoire, du conseil consultatif de l'environnement et du conseil agricole.

    Après les textes, des chiffres pour modifier les budgets 2019 du CPAS et de la zone de police.

    Le conseil devra également renouveler sa participation au projet concernant le patrimoine de la Hesbaye.

    Les caméras installées à la maison communale seront renouvelées et des caméras supplémentaires seront installées au service technique et au commissariat de police.

    Fluvius remplace ses lignes de moyenne tension entre Fouron-Saint-Martin et Teuven. Tous le câbles sont enfouis lors de ces travaux à Nurop. Le conseil communal a donné son accord de principe en séance du 27 juin 2019 pour l'enfouissement des câbles de l’éclairage public. Fluvius propose son offre pour approbation, y compris les travaux de terrassement.

    La police possède 2 remorques-LED qui n’ont pas toutes les fonctionnalités utiles pour le réglage urgent ou temporaire des déviations, le signalement des situations dangereuses etc. La police propose de remplacer celles-ci par un système-LED multicolore sur remorque qui peut être facilement réglable à distance. Les anciennes remorques-LED pourraient être transférées aux services communaux pour une autre utilisation.

    A huis-clos, le conseil décidera d'engager le lauréat de l'examen organisé pour le recrutement d'un "consultant direction-communication enthousiaste (M / F / X) pour soutenir la gestion de la zone. Il s'agit d'un poste vacant de niveau B / 2 + du cadre administratif et logistique de la police (CALog / B) sous contrat à durée déterminée d'un an, renouvelable. Le lieu de travail habituel est le commissariat de police à Fourons."

  • La salle du conseil totalement rénovée

    Le 28 février dernier, le dossier concernant la rénovation de la salle du conseil et des mariages, située rue du Général Thys à Dalhem, a bien évolué. Ce soir-là, un point très concret était à l’ordre du jour du conseil communal. « Nous avons décidé, à l’unanimité, d’approuver le cahier des charges afin de procéder à une rénovation importante », nous informait, le lendemain, Arnaud Dewez, le bourgmestre dalhemois.

    ACCÈS PMR

    « Il y a eu deux phases », précise Fabian Vaessen, l’échevin des bâtiments communaux. « La première consistait à la création d’un accès PMR. Une rampe avec une porte automatique permet dorénavant de rejoindre une pièce pour les personnes à mobilité réduite. En effet, un ascenseur y est installé. En pénétrant dans ce dernier, elles ont la possibilité de monter à la salle du conseil et des mariages qui se trouve au second étage. » Ce n’est évidemment pas le seul changement de taille. « Fini le simple vitrage. Les châssis des fenêtres ont été remplacés. Place à présent à du double vitrage. Sur le plan énergétique, c’est une excellente chose ». L’escalier a pour sa part été poncé. Quant au sol et au plafond de la salle, ils ont également été rénovés. « Nous avons opté pour un plafond antibruit doté d’un système multimédia avec rétroprojecteur, écran déroulant, air conditionné, caméra, diffuseurs, éclairage d’ambiance, spot en LED, rail de suspension… ». Bref, un petit bijou de technologie !

    En raison des travaux, la salle des mariages avait été délocalisée à Berneau, rue de Maastricht. Les conseils communaux avaient également dû trouver refuge ailleurs. Ainsi, ils ont été organisés à l’école communale de Mortroux. « Par contre, le prochain conseil aura lieu dans cette nouvelle salle le jeudi 26 septembre. Quant à son vernissage officiel, il aura lieu le 4 octobre, de 17 à 19h ». -

    YANNICK GOEBBELS dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 18 septembre 2019.

  • Des conseils gratuits pour une quarantaine de foyers de Mouland

    Si votre habitation se trouve dans la zone concernée, vous avez probablement reçu une lettre en néerlandais. Vous pouvez la demander en français en vous adressant au commissariat d'arrondissement des Fourons, à l'échevin Jean Levaux ou à une autre membre R@L du conseil communal ou du conseil de l'aide sociale.