Sports

  • Degueldre (Warsage) reprend les U19 de Visé

    Pour sa dernière année à Warsage, Didier Degueldre n’aura donc pu (ré)offrir la montée en P1 aux Greens suite Capture d’écran 2020-03-30 à 08.05.02.pngnotamment à cette période unique en son genre. Le coach va pouvoir désormais se tourner vers un nouveau chapitre : les U19 de Visé, qu’il a déjà entraînés auparavant.

    « Pour le moment, je n’ai plus du tout envie d’entraîner des adultes », confie-t-il. « Il y a beaucoup de choses à gérer en tant qu’entraîneur à l’heure actuelle, sans oublier les contraintes financières qui commençaient à me peser. Là, j’éprouvais vraiment le besoin de souffler. »

    D'un article de JOACHIM GILLES à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 30 mars 2020.

  • Julien Galère (Ster-Francorchamps) à Warsage

    Julien Galère, dont on savait qu’il allait quitter SterFrancorchamps a trouvé un nouveau port d’attache. Il retrouvera Michel Remacle, son ancien coach chez les Aubelois, la saison prochaine à Warsage, l’actuel leader de la P2B.

  • Le président du FC Warsage, infecté, sous assistance respiratoire

    Âgé de 58 ans, Mathieu London est le président du Football club de Warsage. Figure emblématique de la commune de Dalhem, il est toutefois actuellement hospitalisé au CHC et, plus précisément à la clinique de l’Espérance à Montegnée. Il a en effet été diagnostiqué positif au Covid-19. Depuis lundi, il est donc à l’hôpital, sous assistance respiratoire. Jeudi, on l’a carrément fait passer sous masque respiratoire.

    « En fait, vendredi dernier, il n’était vraiment pas bien et est allé aux urgences. Là, on l’a renvoyé chez lui pour voir un peu ce qu’il allait en être les prochains jours. Mais lundi, ça n’allait toujours pas et il y est retourné. On lui a alors fait le test de dépistage, ainsi qu’une radio. Et cela s’est révélé positif », explique son frère. Qui ajoute : « On ne sait pas trop dire comment il a pu être contaminé. Pour le moment, nous avons peu d’informations, puisqu’il n’y a évidemment pas de visite. On nous a dit que son état était stable, c’est tout. »

    (Source: https://www.lameuse.be)

  • Bernard Smeets et les Visétois ambitionnent un 9 sur 9, avant de se rendre au RFC Liège

    Fin du triptyque à domicile pour Visé, qui a déjà mené à bien ses deux premières missions, contre Sint-Eloois-Winkel (1-0) et Heist (2-1). « Il est évident que les joueurs sont plus détendus », relate Bernard Smeets, le T2 mosan. « Il y a moins de pression sur les épaules, cela peut les libérer davantage sur la pelouse. » C’est donc avec hardiesse que les Oies abordent la réception du RWDM : « Un 9 sur 9 nous permettrait de franchir le cap des 30 unités, ce qui serait très bon pour le moral. Mais on s’attend à une partie compliquée, les Molenbeekois se sont énormément renforcés durant le dernier mercato et ont repris du poil de la bête, ils disposent d’un collectif complet, solide. » Avant de se rendre à Rocourt, dimanche prochain, les Visétois ont pourtant tout intérêt à rester sur le chemin de la sérénité. « Si la logique est respectée, le RFCL va gagner ce week-end, nous serons juste devant ou derrière le matricule 4 au moment de le défier. Ce qui nous annonce un match palpitant. » 

    Y.K. dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 7 mars 2020