Tourisme - Page 3

  • Touristes francophones et étrangers en danger sur la plage du Coq ?

    D’importants travaux de réensablement vont débuter sur la page du Coq (Flandre). Pour ce faire, de très grandes quantités de sable mélangé à de l’eau de mer vont être pompées à partir d’un bateau et être déversées sur la plage.

    Ce type de travaux peut occasionner la formation temporaire de sables mouvants.

    Des panneaux explicatifs et d’avertissement du danger ont été installés afin de prévenir le public. Le hic, c’est que tous ces panneaux sont exclusivement rédigés en néerlandais.

    Quid des nombreux touristes qui ne pratiquent pas la langue de Vondel?

    Afin d’éviter tout risque d’accident, au Coq ou ailleurs, l’Association pour la Promotion de la Francophonie en Flandre (APFF) en appelle aux autorités locales et aux responsables politiques pour que les consignes de sécurité soient affichées partout en Belgique dans nos trois langues nationales (français, néerlandais et allemand) ainsi qu’en anglais.

    Il serait stupide que nos querelles linguistiques soient à l’origine d’un drame. Et ces communes touristiques ont légalement le droit de communiquer en néerlandais, français, allemand et anglais.

    Autre possibilité d'éviter le danger: ignorer la "Vlaamse Kust" comme destination de vacances.

  • Deux gîtes de caractère inaugurés en grande pompe à Warsage

    Quand Bertrand Deckers se lance dans un nouveau projet, il ne le fait jamais à moitié. Quatre ans après avoir notamment accueilli la princesse Léa à Warsage pour la sortie de son livre au sujet des Romanov, ce journaliste royal a inauguré en grande pompe ses deux gîtes de caractère dans son village.

    Un article de YANNICK GOEBBELS à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 4 février 2019/

     

  • Des changements à Altembrouck

    Dans un reportage de TVL, on apprend que les vaches Wagyu vont bientôt disparaître du domaine où elles avaient été importées il y a une vingtaine d'années par un précédent propriétaire.

    Le journal "Het Belang van Limburg" a annoncé il y a quelques semaines que le château d'Altembrouck était passé dans les mains de "Saillant Hotels", groupe hôtelier qui exploite d'autres hôtels de charme dans le Limbourg hollandais. Ce groupe ne désire pas se lancer dans l'agriculture et "Natuurpunt" qui a aussi racheté 43 hectares supplémentaires du domaine n'a pas le personnel pour s'occuper de ces vaches dont la viande était pourtant un des attraits de l'hôtel Altembrouck.

  • Venez voir "La vie en Nord"

    L’Arctique, ce monde peu connu. Depuis plus d'une décennie, l'auteur a approché cette terre si belle, si forte mais si fragile. Il nous emmène d'abord au Spitzberg et au Groenland, pour franchir le mythique passage du Nord-Ouest jusqu'en Alaska. Il nous fera vivre ensuite la vie des Dolganes, ce peuple éleveur de rennes de l’extrême Nord, en Sibérie.

    Info : 04/381.22.37

  • Modernisation d'un étage au Castel Notre-Dame

    L'administrateur général de TOERISME VLAANDEREN a décidé le 16 juillet 2018, sur base du dossier qui lui avait été soumis, d'attribuer un subside de maximum 40 % des frais effectifs des travaux de modernisation au Castel Notre-Dame à Rémersdael.

    Des travaux autorisés pour un montant total de 201.007 euros y seront donc exécutés par une entreprise fouronnaise.

    L'a.s.b.l. Castel Notre-Dame s'engage en échange à maintenir ses infrastructures disponibles dans le cadre du programme "Tourisme pour tous" pendant 15 ans.

    Le ministre Ben Weyts, relayé par le bourgmestre Huub Broers, a annoncé cette subvention de 80.403 € aujourd'hui, près les 43.000 € annoncés pour le camping du Bois Rouge il y a un mois.