Wallonie - Page 5

  • José Happart accuse l'ULB et la Franc-Maçonnerie

    Répondant hier soir aux questions des militants de l'Action fouronnaise, José Happart a expliqué pourquoi José_Happart_20120930_158.jpgil lance maintenant un appel pour commencer une négociation sans attendre avec Bart de Wever.

    Il a insisté sur l'absolue nécessité de défendre l'existence de 3 Régions et de s'opposer à la volonté de certains d'en revenir à 2 Communautés. Mais, selon lui, les intentions de Bruxelles ne sont pas très claires.

    De plus, il pense qu'un axe Bruxelles-Hainaut s'oppose aux intérêts de la Wallonie. A la base de cet axe, il dénonce chez tous les politiques hennuyers, à l'exception des sociaux-chrétiens, une relation étroite avec l'Université Libre de Bruxelles et, par conséquent, la Franc-Maçonnerie.

    Il veut donc inciter tous les partis wallons à commencer dès maintenant une négociation avec Bart de Wever, car selon lui, il sera trop tard d'encore vouloir négocier quelque chose avec De Wever lorsque, après les élections de 2014, la N.V.A. et le Vlaams Blok totaliseront plus de 50 % des voix en Flandre. C'est déjà le cas aux Fourons et on voit ce que cela donne au conseil communal, par exemple.

    En ce qui concerne justement le contentieux fouronnais, il faut évidemment obtenir la suppression pure et simple des fameuses circulaires et un vrai fonctionnement des organes de contrôle (comme la Commission permanente de Contrôle linguistique et le commissaire d'arrondissement-adjoint francophone).