Enseignement

  • Le carnaval à l’école francophone des Fourons

    Ce 21 février 2020 le réfectoire de l’école était tout frétillant ! Il faut dire que les élèves de l’école étaient vêtus des déguisements les plus originaux pour notre traditionnelle fête du carnaval. Nous avons vu défiler des animaux, des métiers, des époques de l’histoire jusqu’aux hommes de Cro-Magnon représentés par les maternelles. Ces derniers nous ont d’ailleurs présenté une petite danse bien rythmée !

    Les chants, les jeux, la décoration du local préparés par le personnel ont comblé nos élèves qui ont eu la surprise d’une bonne crêpe et d’un jus de pomme pour clôturer ce petit bal masqué. Ce dernier marque le début d’un congé bien mérité pour tous !

    Les enseignantes de l’école

     

    Album photos

  • Plusieurs élèves du secondaire ont témoigné à son encontre: il prend 15 mois de prison avec sursis

    Danny, un habitant de Dalhem âgé de 58 ans, ancien prof de gym à l’athénée royal de Visé, a été condamné ce vendredi au tribunal correctionnel de Liège pour avoir commis des attentats à la pudeur à l’encontre de deux jeunes élèves de secondaires.

    C’est la maman d’une petite élève de 14 ans qui avait déposé plainte contre ce professeur d’éducation physique, en 2016. La jeune fille s’était confié à un autre professeur, qui avait alerté la direction.

    Lors d’une sortie à la patinoire, l’année avant, Danny,le prof de gym, lui avait dit qu’elle était « beaucoup trop belle pour mâcher du chewing-gum ». Depuis ce jour, il s’arrangeait, chaque fois que les couloirs n’étaient pas trop peuplés, pour la coincer et lui demander un bisou sur la joue. Les bisous s’accompagnaient d’un gros « câlin » fort déplacé durant lequel, a expliqué l’enfant, le prévenu lui caressait la poitrine et les fesses.

    D'un article de LWS à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 17 février 2020.

     

  • Démonstration avec un chien chercheur de drogue à l'école francophone

    Ce jeudi 6 février, deux agents de police dont un de la police fédérale sont venus à l’école francophone, accompagnés d’un chien chercheur de drogue, un English Springer.

    Diverses explications ont été données aux enfants de 5° et 6° années concernant le chien, le dressage, son utilité. Chacun a sa spécialité, certains ont pour objectif de rechercher des stupéfiants, des explosifs, de billets de banque ou encore des armes ; d'autres encore sont utilisés pour sauver des personnes de la noyade, prises sous des décombres suite à un tremblement de terre ou ensevelies sous la neige après une avalanche. Les chiens pisteurs, quant à eux, sont capables de suivre une odeur à la trace en reniflant le sol.

    Cette animation fut très intéressante, d’autant plus que les enfants ont assisté à une démonstration dans la classe. Au grand étonnement de tous les enfants, le chien a directement reniflé et trouvé les stupéfiants cachés par son maître dans le local.  Il s’agit d’une magnifique expérience.

    Ensuite, des élèves d’autres classes se sont réunis dans la cour pour participer également à l’animation. Ils ont tous pris conscience de l’utilité et du travail d’un chien chercheur de drogue. 

    Album-photos

  • Souper de l'école francophone à Fouron-le-Comte

    Dans le dernier Foron, une erreur s’est glissée concernant la date et le lieu du souper de l’école francophone des Fourons. En effet, celui-ci n’aura pas lieu ce samedi 8 février à Fouron-Saint-Martin mais le 7 mars à Fouron-le-Comte.

  • Lilou, Erika et Adam qualifiés pour la finale à Chevetogne

    Le 22/1 après-midi, des élèves de notre école de Fouron-Saint-Martin ont participé à la grande finale provinciale du cross de l’Adeps qui s’est déroulée par un temps radieux à Wégimont.  

    Nos élèves avaient été sélectionnés lors de la première manche organisée à Aubel, dans laquelle notre école s’était d’ailleurs particulièrement bien distinguée.  

    A l’occasion de la finale provinciale de ce mercredi après-midi, dans une ambiance festive au sein du magnifique domaine de Wégimont, nos élèves ont à nouveau donné le meilleur d’eux-mêmes et obtenu de très bons résultats face à des concurrents venus des quatre coins de la province de Liège.  

    Notre école a été une fois encore mise à l’honneur puisque trois d’entre eux ont été sélectionnés pour la finale du cross de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui se déroulera à Chevetogne le 25 mars prochain.  

    Félicitations à tous les participants et bravo à Lilou, Erika et Adam pour leur qualification à cette grande finale de Chevetogne !    

    Album photos.