Festivités

  • Souvenir spécial de la Fête du Peuple fouronnais

    Ce "cricket", vous ne le trouvez généralement qu'en Normandie.

    Le fameux criquet du débarquement, petit objet en laiton distribué comme moyen de communication aux parachutistes de la 101e Airborne Division qui sautèrent en Normandie (rendu célèbre dans le film « Le jour le plus long »), sera vendu au prix modique de 4 € à l'occasion du concert qui sera présenté ce dimanche 15 septembre à Fouron-Saint-Martin.

    Dans le cadre du 75e anniversaire de la Libération mais aussi de la 43e fête du peuple fouronnais, le rendez-vous est fixé ce dimanche 15 septembre dès 12h30 au hall du centre sportif et culturel des Fourons. En raison des travaux en cours à Fouron-le-Comte, nous conseillons à nos visiteurs venant de Visé, Berneau ou Mouland, de prendre la N608 à Berneau jusqu'au château Magis à Fouron-Saint-Pierre, puis de se diriger vers Fouron-Saint-Martin en passant par Fouron-Saint-Pierre.

    Capture d’écran 2019-09-14 à 17.01.37.jpg

    Les 500 places numérotées pour le concert sont réservées, mais il fera beau et la cour du Centre sportif et culturel vous accueillera dès 12h30. 

    Comme annoncé, le "cricket" sera vendu aux personnes présentes, mais il en leur sera remis que pour accompagner le dernier morceau du concert musical !

  • Des activités de 4h à 22h30 ce dimanche

    À 4h du matin le dimanche 11 août, le corps des tambours ira réveiller les membres de la société en sillonnant les rues de Visé jusque 6h30 (Diane).

    À 7h, ce sera l’appel des tambours pour l’assemblée des membres. À 8h30, départ de la Compagnie qui se rendra en cortège, avec les drapeaux, au domicile des dignitaires de la gilde pour les escorter jusqu’au local rue Haute, 46 à Visé. À 9h30, entrée à la Collégiale de Visé en cortège avec un pas rituel puis messe solennelle à la mémoire des membres défunts et marche d’offrande, un des grands moments de la journée, avec toute la Compagnie qui passe devant le curé. À 10h45, grand cortège en ville avec les trois gildes étrangères invitées dans leur costume traditionnel. À 12h, rentrée au quartier, rue Haute, et séance académique en présence des deux directions d’école et réception des serments et promotions dans l’Ordre chevaleresque de Saint-Georges et de l’Arbalète. À 16h, grand tir du Roy dans la cour des Tréteaux sur 10 lignes de tir dont trois réservées aux enfants. À 18h30, proclamation des lauréats et promenade triomphale des vainqueurs.

    À 20h, promenade des couples (Gast). À 22h30, farandole finale en face du quartier puis soirée dansante.

    D'une page de MARC GÉRARDY à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 7 août 2019.

  • Une Reine au lieu d'un Empereur

    Sur la photo, de gauche à droite, François Heuts, président de la Société Royale de Tir Saint-Héribert, Grégory Happart, Sophie Renkens, Thomas Hollands et Jean-Philippe Houbiers.

    Grégory Happart, Roy du Tir en 2017 et 2019, pouvait légitimement espérer être sacré Empereur de la Société Royale de Tir Saint-Héribert, comme l'avaient été S.J. Klijnens en 1810, Hubert Hagelstein en 1871, Joseph Halleux en 1924 et Jean Kremers en 1929, mais Sophie Renkens (et d'autres) était également candidate.

    Son compagnon Thomas Hollands est en effet Roy du Tir de la Société de Tir Saint-Pierre de Teuven et elle était donc intéressée par le titre de Reine.

    Au 357ème coup, la décision est tombée: Sophie Renkens est la Reine 2019 de la vieille société rémersdaeloise.

    Grégory Happart a reçu la médaille de meilleur tireur (flobert) pour l'année 2019, tandis que Jean-Philippe Houbiers a reçu la médaille de meilleur tireur à la carabine à air pour 2019.

    La soirée était, comme de coutume animée par l'Harmonie Sainte-Geneviève.

     

  • Venez à Rémersdael

    La kermesse de Rémersdael commence déjà ce jeudi.

    Vendredi soir, Rémersdael aura peut-être son premier empereur depuis 90 ans! Si Grégory Happart abat l'oiseau, il héritera en effet du titre d'"empereur de la Société Royale de Tir Saint-Héribet".

    La soirée du samedi commence par un jogging, suivi d'une soirée inter-jeunesses.

    Le dimanche commencera chez le Roy du Tir (ou l'Empereur) et se poursuivra par la procession. Cette année, le nouveau drapeau de l'Harmonie Sainte-Geneviève y sera présenté et béni à la fin de la messe.

    Après un couscous à midi et un concert apéritif, la jeunesse proposera ses jeux inter-jeunesses. Ambiance en perspective.

    Programme complet.

  • Seize formations ce samedi pour la fiesta de l’année

    De Laatste Drop, un groupe français avec une touche belge extrêmement festive

    Ce jeudi, les Bandas en délire débutent par une soirée inédite avec Pierre Theunis en guest-star. Mais l’événement majeur aura lieu samedi. Au programme, 16 formations musicales comme au bon vieux temps du festival international.

    La soirée d’ouverture des Bandas en délire mêlera, ce jeudi dès 18h, un apéro musical, un cocktail dînatoire ainsi qu’un spectacle de Pierre Theunis, Betty La Ferrara et leurs musiciens. Le lendemain, place à une soirée dansante, sous chapiteau, animée par le Delirium Tremens Band dès 20h, le Panda’s Cover Gang, les Oies Sauvages pour leur unique prestation annuelle puis DJ Mimo. Mais la journée la plus attendue de l’année est celle du samedi avec, avant le concert de 98 % Maximum Soul suivi de DJ Fumal, la prestation de seize formations pour une journée Bandas comme au bon vieux temps.

    D'un article de YANNICK GOEBBELS à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 1er août 2019.