Humour

  • Une avocate poursuivie... par la malchance explosive

    Capture d’écran 2019-03-16 à 08.29.46.png

    Quelle affaire à Visé et à Eupen, hein valet. Plusieurs de mes camas ont été réveillés en sursaut en pleine nuit par des explosions !

    A Visé, la voisine de la banque Argenta qui a sauté est l’avocate de Nanesse, Stéphanie Moor. Toutes les vitres du premier étage de sa maison ont volé en éclats. Il lui a bien fallu toute la journée de mercredi et de jeudi pour s’en remettre.

    Et voilà-t-il pas que ce vendredi matin c’est le Bancontact de la poste d’Eupen qui explose... juste à côté du bureau des avocats Kittel et Moor. Vous avez dit bizarre ? Le hasard ne fait pas toujours bien les choses hein valet. Heureusement que cela n’est pas arrivé en pleine journée sinon Stéphanie aurait été secouée une deuxième fois en trois jours. Nanesse et moi l’avons invitée à boire un frisse peket pour oublier ses émotions.

  • Les reines et les rois des Promeneurs fouronnais

    Pour leur première sortie de l'année, le groupe des Promeneurs fouronnais a fait une balade de santé d'un peu plus de 5 km à Aubin-Neufchâteau.

    Ensuite, ils ont dégusté la traditionnelle galette des rois à Warsage et 5 membres (Bertha Muytjens, Mireille Vluggen et Alice Habets-Degnoux, ainsi qu'Armand Zeevaert et Achille Janssen) se sont vus attribuer la couronne. 

  • Le GAF à l'Eurovision

    Le Groupe Animation de Fourons représentera la Belgique lors du prestigieux concours de chant Eurovision. Une prestation de leur chanson "Old Tractor Day" (musique de JS sur des paroles de HM) ouvrira cette grande joute télévisée.

    Une information exclusive de "La Menteuse" (pas celle du Boulevard d'Avroy mais de la route de Mouland).

  • ANDRÉ RIEU essuie une amende salée de 100.000 € !

    La Belgique n'a pas l'exclusivité des décisions absurdes

    André Rieu s’est vu infliger une sévère amende de 100.000 euros par l’inspection du travail en Hollande.Capture d’écran 2017-10-25 à 08.52.51.png

    On reproche au chef d’orchestre d’avoir fait travailler de nuit des musiciens encore mineurs. Il conteste et a décidé de porter l’affaire au tribunal.

     

    Les faits remontent à l’été 2015, quand le violoniste a donné une série de concerts à Maastricht.

    Un groupe de 12 enfants âgés (de 13 à 16 ans) est resté un peu trop longtemps en scène : ils ont joué jusqu’à minuit, alors qu’il était interdit de les faire prester après 23h. La première amende était de 233.000 €, réduite depuis. Mais ça ne passe toujours pas pour Rieu qui reconnaît l’infraction, mais juge « absurde » de se faire verbaliser alors que « les enfants ont passé un super-moment ces soirs-là ».

  • LE DESSIN D’OLI

    (Dans "La Meuse" du 25 mars 2017)