Fourons - Page 4

  • 4 blessés lors d’une collision à Dalhem

    Mercredi, vers 8h45, les services de secours ont été requis pour une collision entre deux voitures survenue rue Lieutenant Pirard, à quelques centaines de mètres seulement de l’école de Dalhem.
    Plusieurs personnes ont été blessées lors de la collision. La route entre Bombaye et Dalhem a été fermée à la circulation pour permettre aux services de secours d’intervenir sur les lieux et de prendre en charge les blessés dans de bonnes conditions.
    DÉSINCARCÉRATION
    Les pompiers de la zone Vesdre-Hoëgne-Plateau se sont rendus sur les lieux. Tout comme les policiers de la zone de la Basse-Meuse.
    Les pompiers ont découpé un des véhicules afin d’en extraire une personne coincée.
    Pour information, quatre blessés légers, parmi lesquels deux enfants, ont été emmenés par les ambulances de Battice, de la Croix-Rouge de Blegny et d’Oupeye dans les hôpitaux de la région liégeoise.
    Le tout sous les ordres du médecin du SMUR de la Citadelle.

    A.B. dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 10 octobre 2019

  • Bilan positif pour cet été touristique 2019 à Visé: les croisières seront reconduites

    La saison touristique à Visé a connu cette année un beau succès. Il y avait tout d’abord une grande innovation avec l’installation d’un chalet d’information touristique sur la place Reine Astrid à Visé.
    « Nous avons monté l’antenne touristique de la Maison du Tourisme du Pays de Herve dans ce chalet pour accueillir les visiteurs tous les jours du 1er juillet au 1er septembre dernier », rappelle Anne Zinnen, directrice de la Maison du Tourisme du Pays de Herve.
    « Le succès a été au rendez-vous. Pas moins de 1.320 personnes se sont adressées à nos agents d’accueil dans ce chalet. »

    D’un article de Marc Gerardy à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 9 octobre 2019

  • Un Jurassien d'origine Prix Nobel de physique

    Le Prix Nobel de physique a été décerné mardi conjointement à l'astrophysicien originaire de St-Brais Didier Queloz et son collègue de l'Université de Genève Michel Mayor. Les deux hommes sont ainsi récompensés pour la découverte de la première exoplanète. Didier Queloz et Michel Mayor sont ainsi distingués pour leur contribution à la compréhension de l'évolution de l'univers. Le Canado-Américain James Peebles a également reçu le Prix pour ses recherches sur la cosmologie.

    Le Vaudois Michel Mayor, 77 ans, de l'Observatoire de Genève, a découvert en 1995 la première exoplanète. Didier Queloz, 53 ans, était alors son doctorant. « Cette découverte est la plus excitante de toute notre carrière, et qu’elle soit récompensée par un Prix Nobel, c’est tout simplement extraordinaire », ont réagi Didier Queloz et Michel Mayor, cités dans un communiqué de l’Université de Genève.

  • Cap sur le Monde devient Planète Regards

    L’équipe du Centre culturel sera heureuse de vous accueillir, le mardi 15 octobre, pour une nouvelle saison et une nouvelle destination.

    E16E5A13-9AC9-4BDA-A0AB-3B5D0C9F1A17.jpeg

  • Un guide touristique de Liège en intelligence artificiellen

    Cédric Cella, étudiant en tourisme, a créé une intelligence artificielle avec laquelle on peut discuter sur l’application Messenger (Facebook) pour «trouver les meilleurs endroits

    L’idée d’un guide touristique doté d’une intelligence artificielle a germé dans la tête de Cédric, un étudiant de 21 ans en tourisme. Le Visétois a un véritable esprit d’entrepreneur et pour réaliser son projet, il n’a pas hésité à utiliser tous les moyens s’offrant à lui.
    L’étudiant commence alors à regarder différents tutoriels sur internet pour apprendre comment fonc- tionne l’intelligence artificielle.
    Au bout de quelques mois, il crée son chatboot sur Messenger afin de lancer « Hola Julia Liège ».
    Bien que soutenu par ses proches et par la Maison du Tourisme, Cédric Cella a mené son projet seul. « J’y passe une bonne partie de mon temps libre. Quand je rentre des cours, je travaille sur ‘Hola Julia’. Quelques nuits, week-ends et vacances y sont aussi passés pour lancer ce guide », avoue l’étudiant.
    Un travail qui a payé puisque sept mois plus tard, « Hola Julia » a vu le jour. Depuis ce mardi 1er octobre, les utilisateurs peuvent discuter avec cette intelligence artificielle et se faire conseiller de chouettes endroits à Liège.

    D’une page de VICTORINE MICHEL à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 7 octobre 2019