Fourons - Page 4

  • Réservez la date du 15 septembre et réservez déjà vos places pour un concert exceptionnel

    Cette année 2019 correspond au 75ème anniversaire de la commémoration de la Libération de 1944.

    De grandes commémorations vont être organisées dès le 6 juin en Normandie et de nombreuses villes, communes et entités vont célébrer des commémorations dès le début de l’été en fonction du moment de leur libération du joug nazi par les armées alliées.

    En septembre 1994, nous avions déjà mis sur pied une grande manifestation pour les 50 ans de la commémoration de la Libération.

    Nous ne pouvions par conséquent que vous présenter quelque chose d’exceptionnel pour le 75ème anniversaire de la commémoration de notre Libération. Nous sommes dès lors heureux de vous inviter le dimanche 15 septembre prochain, et ce également dans le cadre de la 43ème fête du peuple Fouronnais, à un grand spectacle intitulé « LES FOURONS LIBRES ».

    Une histoire contée des principaux événements et personnages ayant marqué la vie de nos villages entre mai 1940 et mai 1945 avec, et nous nous en réjouissons, le concours de nos deux harmonies fouronnaises à nouveau réunies pour l’occasion.

    L’Harmonie Royale de Fouron-Saint-Martin dirigée par Dominique Habets et les harmonies de Teuven-Rémersdael réunies sous la houlette de Thomas Groenweghe (80 musiciens sur scène) vont unir leurs forces et surtout leurs talents pour vous présenter une ambiance musicale articulée autour d’une histoire que j’ai écrite et que j’aurai le plaisir de vous conter avec des enfants de l’école francophone de Fourons  et assisté par la projection de photographies d’époque sur grand écran.

    Le Belgian Military Vehicle Trust (BMVT), sous la conduite d’André Witmeur, sera également présent avec de nombreux véhicules militaires de la seconde guerre mondiale.

    Un événement à ne pas rater !  Surprises et émotions garanties…

    Pour le Comité organisateur, Nico Droeven.

    Org. : Centre sportif et culturel des Fourons – Vogelstang, 7 – 3790 Fouron-Saint-Martin 04/381.22.37 – Fourons@skynet.be

  • Nico Droeven à Omaha Beach

    Nico Droeven a publié cette photo de son ami George Ciampa salué par le Général US commandant les Rangers à Omaha Beach. Il est dans la région pour le 75e anniversaire du débarquement en Normandie.

  • A travers les bois de Fouron

    Bernard Smeets vous invite à la marche ADEPS "A travers les bois de Fouron" ce dimanche 16 juin 2019.

    image003.png

  • Entre 19 et 21 jours d'orages par an

    Accidents, arbres sur la route, pannes de courant et même inondations à certains endroits… La Belgique a connu un début de semaine violent. Dans la nuit de mercredi à jeudi, les météorologues ont compté 25.540 impacts de foudre !

    L’IRM calcule, à chaque jour d’orage, le nombre d’impacts. « En ce début de semaine, nous avons calculé sur deux tranches horaires différentes. De mardi zéro heure à mercredi zéro heure, période où les orages étaient annoncés. Et puis de mercredi 8 heures à jeudi 8 heures ».

    C’est la nuit de mercredi à jeudi que l’on a compté plus d’impacts de foudre : 25.540 pour 19.586 de mardi à mercredi, soit 45.136 impacts en deux jours (ou plutôt deux nuits). Qu’entend-on par impact de foudre ? « Ils regroupent les décharges inter-nuages mais aussi les éclairs des nuages vers le sol », poursuit David Dehenauw.

    COMPTEZ JUSQU’À 3 ET…

    Quand on voit les éclairs dans le ciel, on se demande toujours si le tonnerre est proche.

    On connaît la bonne vieille méthode du calcul. Quand vous voyez l’éclair dans le ciel, vous comptez les secondes entre l’éclair et le gros « boom » du tonnerre.

    1 SECONDE, 330 MÈTRES

    Fiable ? Oui, à condition de faire correctement le calcul. Une seconde ne correspond pas à un kilomètre : « La vitesse du son est de 330 mètres par second », précise le météorologue. Ainsi, si entre le moment où vous voyez l’éclair et la détonation, vous avez compté jusqu’à trois, cela veut dire que le point d’impact, soit la foudre, est à un kilomètre.

    Enfin, sommes-nous tous égaux devant les orages ? Visiblement non, du moins dans les dernières statistiques de l’IRM, comme on le voit sur la carte ci-contre (attention, les derniers chiffres fournis datent de 2013 mais, selon l’IRM, les tendances restent les mêmes).

    Vous détestez les orages, c’est à la Côte que vous risquez moins de les subir, notamment, plus précisément, si vous résidez du côté de La Panne ou Coxyde. Par contre, dans les Hautes Fagnes ou dans la région des Fourons, vous risquez d’avoir des orages entre 19 et 21 jours par an en moyenne.

    D'un article de MURIEL SPARMONT dans LA MEUSE du 7 juin 2019.

  • Un conseil supplémentaire ce jeudi 6 juin à 20 heures pour 2 points de non-consensus

    Comme l'échevin Jean Levaux avait sans doute un peu énervé l'homme qui décide tout seul au conseil communal du 27 mai 2019, alors que le président du conseil avait annoncé la prochaine séance pour le jeudi 27 juin, ce même lundi 27 mai le bourgmestre a décidé de convoquer un conseil communal pour deux points qui n'avaient pas recueilli le consensus nécessaire au sein du collège des bourgmestre et échevins.

    Le premier concerne la vente des immeubles n° 10 et n° 12 du village à Rémersdael. Le cahier des charges pour leur vente proposé par le notaire était soumis au collège des bourgmestre et échevins. Depuis 2001, le groupe R@L s'est opposé à toutes les ventes d'immeubles et Jean Levaux s'est inscrit dans cette continuité. De plus, le document soumis au collège mentionnait qu'il n'y avait pas de bail enregistré. Le notaire n'avait sans doute pas bien consulté les services à Tongres.

    20190527_001 copie.JPG

    Le second point qui sera soumis au conseil de jeudi soir sera celui que Jean Levaux avait réclamé en début de conseil communal de lundi dernier. Il s'agit d'un lotissement à Fouron-Saint-Martin qui sera traité en séance à huis clos.