Jura - Vellerat

  • Un Jurassien d'origine Prix Nobel de physique

    Le Prix Nobel de physique a été décerné mardi conjointement à l'astrophysicien originaire de St-Brais Didier Queloz et son collègue de l'Université de Genève Michel Mayor. Les deux hommes sont ainsi récompensés pour la découverte de la première exoplanète. Didier Queloz et Michel Mayor sont ainsi distingués pour leur contribution à la compréhension de l'évolution de l'univers. Le Canado-Américain James Peebles a également reçu le Prix pour ses recherches sur la cosmologie.

    Le Vaudois Michel Mayor, 77 ans, de l'Observatoire de Genève, a découvert en 1995 la première exoplanète. Didier Queloz, 53 ans, était alors son doctorant. « Cette découverte est la plus excitante de toute notre carrière, et qu’elle soit récompensée par un Prix Nobel, c’est tout simplement extraordinaire », ont réagi Didier Queloz et Michel Mayor, cités dans un communiqué de l’Université de Genève.

  • La démocratie suisse enterrée par 5'000 personnes à Moutier

    Les militants autonomistes et jurassiens restent mobilisés pour Moutier. Environ 5'000 personnes ont défilé en silence vendredi soir dans les rues de la cité prévôtoise, pour protester contre l’annulation du vote communaliste du 18 juin 2017 par le Tribunal administratif bernois. Vêtus du noir et marchant derrière un cercueil, les militants ont procédé aux obsèques de la démocratie suisse.

    Pour commenter le jugement du tribunal bernois, Valentin Zuber, porte-parole de campagne de « Moutier Ville Jurassienne », a osé cette comparaison: «  c’est comme si le juge qui devrait se prononcer sur votre divorce était l’amant de votre femme ». C’est dire la confiance des Jurassiens dans la justice bernoise.

  • Le Tribunal administratif bernois a confirmé l'annulation du vote communaliste du 18 juin 2017 dans la cité prévôtoise.

    L'annulation du vote communaliste du 18 juin 2017 à Moutier a été confirmée ce jeudi matin par le Tribunal administratif bernois. La justice administrative bernoise rejette ainsi les recours du camp autonomiste. Sur les six recours admis en premier lieu par la Préfecture du Jura bernois, la deuxième instance en a invalidé deux.

    Nous avions assisté aux manifestations des joie de la population de Moutier le 18 juin 2017, mais les perdants ont déposé des recours.

  • Une décoration pour Pierre-André Comte

    Selon une information de RFJ, le député jurassien a été nommé Officier de l’Ordre de la Pléiade pour son engagement en faveur de la francophonie et de la langue française lors la 45e Session de l’Assemblée parlementaire de la francophonie à Abidjan début juillet.

    Pierre-André Comte a été nommé Officier de l’Ordre de la Pléiade. Cette décoration a été décernée au député socialise de Vellerat sur proposition de la Section suisse des Chambres fédérales pour son engagement en faveur de la francophonie et de la langue française dans le cadre de la 45e Session de l’Assemblée parlementaire de la francophonie à Abidjan. La croix d’Officier lui sera solennellement remise lors de l’Assemblée régionale Europe à Delémont, du 13 au 16 novembre prochain.

    L’APF s’est tenue du 5 au 9 juillet dernier en Côte d’Ivoire. La délégation jurassienne était composée par son président Pierre-André Comte, et par les députés Géraldine Beuchat et Claude Schlüchter. Le thème central de l’assemblée avait pour titre : « Parlements et renforcement de la démocratie ».

    À noter que le Jura est le seul canton suisse à disposer depuis 1987 d’un siège permanent au Bureau de l’APF, aux côtés de la Suisse et de 52 États du monde.

  • Carles Puigdemont à la Fête du peuple jurassien !

    Le Mouvement autonomiste jurassien attire un hôte prestigieux à la Fête du peuple. Carles Puigdemont est l’invité d’honneur de la 71e édition de l’événement patriotique au programme ce week-end à Delémont. Le leader catalan sera ce samedi soir à la réception officielle et dimanche à la manifestation officielle. Il s’exprimera à la tribune et ira à la rencontre des Jurassiens.

    Exilé en Belgique après l’échec de la déclaration d’indépendance de la Catalogne, en octobre dernier, Carles Puigdemont, continue son combat à distance. 

    Une information du « Quotidien jurassien » du 8 juillet 2018.