"La Meuse"

  • C'est définitivement fini pour le blog fouronnais de "La Meuse", mais l'aventure peut continuer avec votre collaboration

    Depuis ce début janvier le  blog de Jean-Louis Xhonneux a changé d’adresse   C’est désormais http://fourons.blogspirit.com (le blog Sudpresse Aubel s’est arrêté au 6 janvier). Vous recevrez comme précédemment la lettre d’information.

    Il n’y aura plus désormais de quasi exclusivité d’articles tirés de La Meuse Basse-Meuse dans le blog de Jean-Louis Xhonneux  mais si vous êtes abonnés à d’autres journaux ou périodiques que La Meuse ou l’Avenir  où si  vous y voyez des articles consacrés à un sujet en rapport avec la commune des Fourons à quelque titre que ce soit (idem en télévision locale ou nationale) vous pouvez communiquer cet article à Jean-Louis Xhonneux afin d’alimenter son blog (Le Soir, La Libre, La DH…ou dans la presse flamande ou néerlandaise).

    Même chose pour la nécrologie ou l’événementiel dans la commune (lequel est évidemment en veilleuse pour le moment). Il va de soi aussi que si vous avez connaissance d’un événement non encore relaté  dans la presse, vous pouvez le lui communiquer aussi  en « exclusivité » à ce blog destiné à être en quelque sorte la gazette locale que nous n’avons pas… Si vous faites partie d’une association organisatrice d’un événement, profitez de son canal pour l’annoncer. Si vous ouvrez un nouveau commerce, ou si vous développez une nouvelle activité, vous pouvez également soumettre l’information.

    Son courriel pour envoyer les articles ou les liens vers des émissions TV consacrées à notre commune  est contact@jlxhonneux.be.

  • La Meuse met fin à ce blog

    Chères lectrices, chers lecteurs, chères amies, chers amis,

    La nouvelle est tombée ce mardi 15 décembre 2020. Sudpresse a dû prendre la décision d'arrêter les blogs pour diverses raisons économiques. La situation étant ce qu'elle est, Sudpresse n’est plus en mesure de rembourser les minimes notes de frais des blogueurs à partir du 1er janvier 2021 et de maintenir l'hébergement des blogs à partir du 1er février 2021. La raison évoquée est donc purement économique. 

    Le premier billet du blog Fourons a été publié le 30 mai 2012. Depuis, j’y ai publié 4472 notes. Au mois de novembre vous étiez plus de 15.199 lecteurs !

    Je me suis donc vu contraint de chercher une alternative pour continuer à couvrir l'actualité régionale et un nouveau concept est en cours de réalisation.

    Avec d'autres blogueurs nous avons décidé de continuer - à nos frais - de vous informer comme nous l'avons fait ces dernières années.

    Nous n'avons pas encore décidé de la plateforme qui hébergera le nouveau blog qui bien sûr changera de nom, sans plus de référence à Sudinfo. La page FB Le Blog fouronnais  de La Meuse portera un autre nom.

    Je ne manquerai pas de vous informer, dans les semaines qui viennent, sur son avancement et sa concrétisation.

    En attendant, je vous souhaite, d'ores et déjà, un Joyeux Noël confiné et une meilleure année 2021.

    Votre blogueur,

    Jean-Louis XHONNEUX

  • J’ai vu une tout autre Meuse du côté de Eijsden

    Capture d’écran 2020-09-18 à 09.59.46.png

    He ben figure toi que mercredi, il faisait beau et je suis allé à vélo jusque Maastricht, hein valèt. Et en revenant, je suis passé par Eijsden pour prendre le bac qui me ramenait à Lanaye.

    Et bien là, je n’avais jamais vu la Meuse ainsi, sais-tu. Juste après le barrage de Lanaye, mon fleuve préféré n’est pas canalisé et il s’étend, avec des eaux peu profondes, dans une vaste zone boisée. Les Hollandais ne s’y trompent pas. Ils étaient des centaines à en profiter pour y faire de la voile, mais aussi pour s’y baigner. Alors qu’ici, on n’oserait pas se jeter dans la Meuse, là, ils y vont tous. Comprenne qui pourra.

    En attendant, c’était vraiment chouette de voir la Meuse ainsi, à une quinzaine de kilomètres de Liège. J’ai même dit à Nanesse que je l’y emmènerai prochainement.

    TCHANTCHÈS dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 18 septembre 2020

  • «Un prix symbolique»

    Didier Smeets, jeune trentenaire originaire de Fourons, est passé maître dans l’art du chocolat depuis plusieurs années. En 2018, c’est d’ailleurs le célèbre guide Gault&Millau qui le récompense.

    Le chocolatier a créé sa propre chocolaterie à Berneau. Il a déjà reçu plusieurs prix au Salon du Chocolat à Bruxelles dont un Award doré.

    C’est heureux qu’il monte sur la scène pour recevoir son prix, et s’empresse de commenter. « Vous imaginez bien, pour un Fouronais, recevoir un prix liégeois, c’est très symbolique! », lance-t-il. Avant d’annoncer : « C’est une histoire qui a sept ans, et on a encore beaucoup de projets pour l’avenir ».

  • Didier Smeets loin devant

    La cérémonie des Étoiles liégeoises de l’année s’est tenue ce jeudi 20 février, au stade du Standard à Sclessin. L’occasion de mettre à l’honneur ceux et celles qui ont marqué l’année 2019. Les votes sont arrivés en masse à la rédaction de Liège, et ont finalement départagé les vainqueurs des cinq catégories : start-up, gastronomie, jeunes sportifs.ves, jeunes politiques et citoyenneté. Parmi les gagnants, l’équipe de journalistes a remis le grand-prix aux infirmières de rue.

    Le chocolatier fouronais, Didier Smeets, a, quant à lui, laissé peu de chance aux trois autres concurrents. L’artisan du chocolat a su mobiliser toute sa communauté pour s’assurer une (très) confortable première place. « C’est un peu une consécration, l’ensemble de la Basse-Meuse a été mobilisé », commente Gaspard Grosjean, chef d’édition, au moment de remettre le prix. Et Didier Smeets d’enchaîner, un sourire jusqu’aux oreilles : « J’ai la chance qu’on me suive dans mes projets… et mes folies ! ».