Mobilité

  • Le Tunnel inauguré au son de la musique Bandas !

    Un air de Bandas à Dalhem ! Non, il ne s’agit pas de l’événement annuel, estival et musical, ce dernier ayant été annulé à cause des règles sanitaires en vigueur. Si le Delirium Tremens Band a animé le début de journée des Dalhemois ce samedi, c’est pour un événement majeur en Province de Liège : l’inauguration de la réhabilitation du Tunnel et du pont du Trimbleu.
    Ces festivités auraient dû être organisées le 28 mars dernier. Mais c’était sans compter sur le coronavirus… Le tunnel de l’ancienne ligne de chemin de fer vicinal ayant retrouvé une deuxième jeunesse et des rassemblements mineurs pouvant enfin avoir lieu, la date du 1 er samedi de juillet avait été choisie par les élus communaux.
    Mais attention, ce rendez-vous était accessible uniquement sur réservation. 200 personnes avaient ainsi répondu à l’appel. La distanciation sociale était de rigueur alors qu’un masque était offert à l’entrée. Du gel hydroalcoolique pouvait également être utilisé gratuitement.
    Plusieurs discours ont animé la première partie de l’événement. Arnaud Dewez, bourgmestre de Dalhem, a tout d’abord effectué un bref historique, avouant que cette réhabilitation avait été digne d’une série à suspense. Il est vrai que les prémices de cette restauration datent de 2009…
    Daniela Crema-Wagmans, échevine notamment de la culture et du patrimoine, est ensuite revenue sur les tristes événements du 5 octobre 1991, jour où 7 personnes ont perdu la vie lors d’un violent accident de train à Dalhem. Après cette partie protocolaire, tout le monde a pu traverser le tunnel, long de 144 mètres, et une cérémonie commémorative, près d’une stèle en mémoire des défunts, a eu lieu de l’autre côté de l’eau.
    En guise de conclusion, on précisera que, grâce à cette importante restauration, le site dalhemois retrouve une vocation touristique et assure le lien entre Val Dieu, Mortroux et Blegny. Le chaînon manquant est donc à présent comblé !
    YANNICK GOEBBELS dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 6 juillet 2020

  • Fermeture prolongée du pont de Lanaye

    Le pont de Lanaye qui surplombe le Canal Albert est fermé depuis le 17 juin dernier et devait être rouvert ce mercredi. Mais suite à un problème technique, la fermeture du pont est prolongée d’une semaine jusqu’au 8 juillet prochain. La circulation des véhicules est totalement interdite, ce qui oblige les automobilistes à suivre une déviation et un détour d’une dizaine de kilomètres ! À Emael, il faut se diriger vers Eben puis emprunter la côte d’Hallembaye pour se rendre à Haccourt et se retrouver près du pont.

    Pour rappel, des travaux de réparation du tablier du pont sont en cours avec également la réparation d’un hauban. Un passage alterné de la circulation est organisé depuis le 10 juin dernier par des feux tricolores sur l’espace compris entre le carrefour formé par la rue Quai de Caster et le début de la rue du Garage. C’est encore le cas ce mardi 16 juin.

     

    Lire la suite

  • Autoroute E25 à Visé : fin du chantier ce 26 juin

    Le chantier de réhabilitation de l’autoroute E25/A25 entre Cheratte et Visé en direction de Maastricht (sur environ 7 km) sera totalement terminé ce vendredi 26 juin en fin de journée.

    Les voies vers Liège seront à nouveau accessibles selon des conditions habituelles de circulation dès ce vendredi matin. Les voies vers Maastricht seront quant à elles libérées vendredi soir.

    La première phase de ce chantier, qui consistait à réaliser le fraisage de la couche d’usure du revêtement, avait été effectuée en novembre dernier.

    Les travaux avaient repris au printemps avec une circulation réduite à une voie dans chaque sens.

    Ces travaux, financés par la SOFICO, représentent un budget d’environ 3.540.000€ HTVA. Ils ont été réalisés en collaboration avec le SPW Mobilité et Infrastructures, partenaires de la SOFICO.

  • Fermeture du pont de Lanaye

    Avis aux automobilistes qui empruntent le pont de Lanaye qui surplombe le Canal Albert. Des travaux de réparation du tablier du pont débuteront ce mercredi 17 juin. Un passage alterné de la circulation est organisé depuis le 10 juin dernier par des feux tricolores sur l’espace compris entre le carrefour formé par la rue Quai de Caster et le début de la rue du Garage. C’est encore le cas ce mardi 16 juin.

    A partir de ce mercredi et jusqu’au 1er juillet prochain, la circulation des véhicules sera interdite, ce qui obligera les automobilistes à suivre une déviation et un détour d’une dizaine de kilomètres ! A Emael, il faudra se diriger vers Eben puis emprunter la côte d’Hallembaye pour se rendre à Haccourt et se retrouver près du pont.

    Circulation interdite aussi sur le RAVeL en bordure du Canal Albert qui passe sous le pont. Les utilisateurs du RAVeL devront sortir place du Tige à Lixhe puis emprunter la rue de Lanaye pour retrouver ensuite le RAVeL après le pont. Puis du 2 au 20 juillet prochains, il y aura à nouveau un passage alterné par des feux tricolores entre le carrefour formé par la rue Quai de Caster et le début de la rue du Garage pour permettre d’achever les travaux sous le tablier du pont. 

    MARC GÉRARDY dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 16 juin 2020

  • Réouverture du carrefour de la rue de Maestricht à Visé

    Après un peu plus d’un mois de fermeture, le carrefour Acacias, Croix Rouge et de Maestricht est enfin rendu à la circulation. Un trou de 100 m3 s’était formé. Tout est rentré dans l’ordre.

    A la mi-avril dernier, des ouvriers communaux visétois ont constaté la présence d’un petit trou au carrefour des rues des Acacias, de la Croix Rouge et de Maestricht à Visé. L’endroit a été balisé mais finalement c’est un énorme trou de 100m 3 (8 mètres de long, 4 mètres de large et 3 mètres de haut) qui s’est formé et qui a été mis à jour par les engins de chantier. Des déviations ont été mises en place durant la fin du mois d’avril et tout au long du mois de mai.

    Les travaux ont débuté le lundi 20 avril dernier et viennent enfin de s’achever. « Il pourrait s’agir d’une fuite d’eau qui s’est produite il y a plusieurs années et qui, soit aurait raviné le sol près d’une faille géologique ou soit aurait raviné le fond d’une chambre de visite. Cette fuite d’eau cumulée avec une fuite du réseau d’égouts a provoqué cet affaissement de la route », explique Luc Ligot, chef du Service des Travaux de la Ville de Visé.

    Le carrefour a été rendu à la circulation ce lundi 1er juin à midi, y compris pour les transports en commun. « Le timing a été respecté. Les entreprises du SPW, Service public de Wallonie et de la Ville de Visé se sont bien succédé puis le SPW a refait en surface cette voirie régionale », ajoute Luc Ligot. 

    MARC GERARDY dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 8 juin 2020