Mouland

  • Décès de Madame Marie BRUNO, veuve de Monsieur René ULRICI

    Capture d’écran 2020-04-01 à 12.22.52.pngLa famille annonce le décès de Madame Marie BRUNO, veuve de Monsieur René Ulrici, née à Fouron-Saint-Martin le vendredi 9 décembre 1927 et décédée à Fouron-le-Comte le mardi 31 mars 2020 à l'âge de 92 ans

    Lire la suite

  • « Les Hollandais sont refoulés à la frontière »

    La politique sanitaire adoptée aux Pays-Bas va à l’encontre de toutes les règles mises en place en Belgique pour ralentir la progression du coronavirus. Les relations de bon voisinage avec nos amis bataves ne sont plus envisageables. Désormais, c’est chacun chez soi et les polices veillent.

    La Belgique a décidé de fermer ses frontières avec les Pays-Bas en raison de sa politique sanitaire dans le cadre du Covid19. Nos voisins bataves ont pris des mesures diamétralement opposées à celles mises en place par la Belgique et la plupart de ses voisins. La politique choisie par les Pays-Bas peut se résumer en quelques mots : laisser faire le coronavirus afin de permettre le développement d’une immunité collective. À l’heure actuelle, avec près de 80 décès, on ne peut pas affirmer que ces mesures constituent la panacée face à la pandémie. Dans cette optique, la Belgique, qui elle a opté pour un confinement quasiment total, décrétait la fermeture de ses frontières avec les Pays-Bas : les routes secondaires autour de Kanne, de Mouland, des Fourons dans la province du Limbourg et de Lanaye et Berneau (Dalhem) en province de Liège sont désormais surveillées de très près. Idem pour le trafic sur la E42 entre Visé et les Pays-Bas. Il est analysé avec minutie avec, à la clé, des interceptions de véhicules.

    Lire la suite

  • Décès de Madame Thérèse WALPOT, veuve de Monsieur Pierre Joseph Schyns

    Capture d’écran 2020-03-23 à 17.57.47.pngLa famille annonce le décès de Madame Thérèse WALPOT, veuve de Monsieur Pierre Joseph Schyns, née à Mouland le jeudi 6 septembre 1928 et décédée à Mouland le dimanche 22 mars 2020 à l'âge de 91 ans.

    Lire la suite

  • Des voitures et des bus traversent un passage à niveau malgré les FEUX ROUGES à Mouland

    Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire, est furieux et va porter plainte. Car même si le passage à niveau est en panne, franchir un feu rouge est une faute "très grave".

    Malgré les campagnes de prévention, Infrabel déplore encore et toujours de graves infractions relatives à ses passages à niveau.

    Cette semaine nous avons reçu, de manière anonyme, des images en provenance de Mouland.

    Un témoin s'est rangé sur le bas-côté, juste avant le passage à niveau, et a sorti son smartphone pendant plusieurs minutes, pour prendre des photos et une vidéo, qu'il nous a fait parvenir. On y voit plusieurs véhicules franchir plus ou moins rapidement le passage à niveau, alors que les feux sont clairement rouges. Il y a même un bus d'une compagnie publique, et un minibus qui semble habilité à effectuer des ramassages scolaires.

    "Des images prises ce mardi vers 16h, sur la ligne 40 à Mouland. C'est la ligne de train reliant Liège à Maastricht, où les trains roulent à 120 km/h. Pour le même prix, tous ces gens n'attraperont jamais le coronavirus", ironise notre témoin anonyme.

    Un passage à niveau "en grande alarme"

    Nous avons soumis ces images étonnantes à Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire. "Effectivement, mardi vers 16h, le passage à niveau de Mouland s'est mis en 'grande alarme', selon notre jargon. Il s'agit d'un mode de sécurité, qui s'est enclenché suite à un défaut sur un contact électronique", explique Frédéric Sacré, porte-parole.

    "Les feux rouges sont dès lors actifs, c'est la procédure, donc il est évident qu'on ne peut en aucun cas les franchir. N'oublions pas que les barrières sont des accessoires, ce sont bien les feux qu'il convient de respecter en toutes circonstances", précise-t-il.

    Que devaient donc faire les automobilistes ? "Un détour, peut-être de 500 mètres, peut-être de quelques minutes, tant pis, c'est la sécurité avant tout".

    Infrabel va porter plainte

    Aucun doute: tous les véhicules qui ont franchi ce passage à niveau sont en infraction. "Et c'est même une infraction grave du plus haut degré ; d'après ce que nous a dit un jour la police, c'est au même niveau que faire un demi-tour sur l'autoroute".

    Infrabel ne compte d'ailleurs pas en rester là. "Nous allons porter plainte, oui. Vu le nombre de véhicules impliqués, et la présence d'un bus scolaire et d'un bus d'une compagnie publique, on considère que c'est important de le faire".

    Le gestionnaire de réseau mène régulièrement des campagnes de sensibilisation pour le respect des consignes élémentaires relatives aux passages à niveau. En 2019, il y a eu 45 accidents en Belgique, avec un bilan de 7 morts et 6 blessés graves. Dans 50% des cas, la personne impliquée a délibérément franchi le passage à niveau alors que la signalisation le lui interdisait.

     

  • Bal costumé des enfants à Mouland ce 23 février

    C'est dans une ambiance chaleureuse que les enfants se sont déhanchés sur des airs de Zumba et musiques de carnaval. Entre deux danses, les clowns animateurs reprenaient le relais en organisant de petits jeux. La journée s'est terminée par l'élection du prince, de la princesse et des pages.
     
    Vivement l'année prochaine!
     
    Le comité des fêtes de Mouland.

    20200223_155055.jpg