Police

  • Un automobiliste très pressé

    La police locale des Fourons a signé un protocole avec la police fédérale des routes du Limbourg en ce qui concerne la surveillance par la police d’un tronçon de l’autoroute E25 sur le territoire de Fourons.

    Le 16 juillet, elle a procédé à un contrôle de la vitesse sur cette partie de l'autoroute pendant quelques heures. Sur les 1956 véhicules contrôlés, 85 (4,35%) roulaient plus vite que la vitesse maximale autorisée de 120 km / h + marge de correction.

    Le permis de conduire d'un "chauffard" est immédiatement retiré suite au constat qu'il roulait à une vitesse de 185 km/h!

     

     

  • La zone de police des Fourons recrute

    Le 19 juillet, la zone de police des Fourons publiera deux places vacantes pour les inspecteurs de police avec réserve de recrutement dans le cycle de mobilité 2019-03 pour la police des Fourons! Vous pouvez postuler de la manière habituelle jusqu'au 9 août!

    L'inspecteur de police dans la région rurale des Fourons travaille principalement dans des services d'intervention de 12 heures et au dehors de ses tâches habituelles il travaille dans le cadre des partenariats avec la police de Bilzen-Hoeselt-Riemst et la police néerlandaise et les zones de police wallonnes sous-jacentes en matière de collaboration internationale dans notre région frontalière.

    Ce qui est spécifique à notre fonctionnement, c'est notre intégrité, accessibilité et un travail de grande qualité. Les mots-clefs dans notre travail c'est la polyvalence et le fait d'être attentive.

    Les candidats appartiennent au rôle linguistique néerlandais et réussissent l'examen de «connaissance élémentaire du français» avant la sélection. Lorsque les études ont été faites en français, il y aura un examen sur la connaissance approfondie du néerlandais.

    Curieux? Voulez-vous en savoir plus? Assurez-vous de contacter le CP Alain Stas pendant les heures de bureau au 04/3819999. Une visite est toujours possible!

    "Il est temps de passer le mot"!

  • Ronin Cox quitte (déjà) la zone de police des Fourons

    Le chef de corps de la police des Fourons, Ronin Cox, quittera officiellement la police des Fourons le 2 septembre 2019 pour assumer le mandat de chef de corps de la zone de police de Maasland (Maaseik et Dilsen-Stokkem). En tant que lauréat de la procédure de sélection, il a été proposé pour nomination au Roi le 18 juin.

    Lors de la fête d'adieu du chef de corps partant, Fred Gerarts, le 25 juin à Elen (Dilsen-Stokkem), son successeur avait déjà été présenté aux policiers et au grand nombre d'invités.

    Le chef de corps Cox sera régulièrement dans sa nouvelle zone de police du 1er juillet (date du départ à la retraite de Fred Gerarts) au 1er septembre, sans préjudice des nombreuses tâches qu’il souhaite encore mener à bien à la police des Fourons.

    Le conseil communal des Fourons a officiellement pris connaissance de son départ le 27 juin. Afin d'assurer la continuité, il a été décidé de nommer son adjoint, Alain Stas, pour une durée indéterminée au poste de chef de corps faisant fonction de la police de Fourons et de rendre vacante une fonction contractuelle de consultant pour l'assister dans sa nouvelle mission.

    Nous souhaitons à Ronin Cox et Alain Stas beaucoup de succès!

  • Grande opération policière internationale à Mouland

    Hier soir, alors que l’on célébrait les cramignons de la Basse-Meuse à Eijsden, la police de Fourons a organisé, coordonné et participé à une grande action de contrôle dans les environs de Mouland (Etoile XL) regroupant plus de 140 participants répartis sur 4 dispositions.

    De nombreux partenaires de la police fédérale, de la police néerlandaise, de la police luxembourgeoise, de la douane, de l’agence flamande des Impôts, de la zone de police wallonne de Basse-Meuse, de notre zone de police partenaire de Bilzen-Hoeselt-Riemst ... ont participé. Nous avons également reçu le soutien de la commune de Fourons, des sapeurs-pompiers de BWOL et de l'école provinciale de Fourons.

    Deux inspecteurs principaux en formation des écoles de police, PLOT (Genk) et GIP (Bruxelles), ont conceptualisé et coordonné l’ensemble de l’action sous la direction de leur mentor de Fourons. L'école PLOT a également fourni 24 recrues pour fournir une assistance sous supervision.

    Notre commissaire de police M. Stas était responsable de la gestion générale avec une équipe de coordination composée de responsables des différents services.

    Grâce aux partenaires, plusieurs moyens spéciaux ont été largement utilisés, tels que des ANPR, 2 drones, 1 hélicoptère de police, plusieurs chiens pisteurs, des voitures à scanner, des motocyclistes, des véhicules d'interception, des commissariats mobiles , le conteneur de commandement CP-Ops du service d'incendie .... etc.

    Le concept n'est pas nécessairement le plus efficace ni ne produit pas nécessairement le plus grand nombre de résultats, mais il excelle dans la coopération (apprentissage) et la mise à l'essai de toutes sortes de concepts et de technologies, d'apprendre les méthodes de travail les uns des autres, etc.

    Pourtant, il y avait bien des résultats ...

    9 PV pour la possession de drogues
    36 PV simplifiés pour drogues (petites quantités)
    2 PV pour possession de drogues par mineurs
    3 PV pour armes prohibées.
    1 PV pour une personne signalée à rechercher
    1 PV pour violation des mesures de probation
    136 PV pour excès de vitesse
    7 PV pour la conduite sous l'influence de l'alcool
    11 PV pour la conduite sous l'influence de drogues.
    6 PV pour véhicule non assuré (avec saisie du véhicule)
    1 PV pour conducteur sans permis de conduire.
    4 PV pour véhicules non immatriculés.
    9 PV (PI) en raison de différentes infractions routières.
    2 PV d'avertissement (trafic).

    (Alain Stas et Ronin Cox)

  • Police on Web met fin à une fantaisie de notre bourgmestre

    Comme partout ailleurs en Belgique, la police des Fourons propose de surveiller gratuitement votre habitation pendant une absence (vacances ou hospitalisation, par exemple).

    A cette fin, il faut faire une demande à la police. Selon sa fantaisie habituelle, le bourgmestre impose à la police d'utiliser à cette fin un formulaire, qui, selon sa conception très personnelle des lois linguistiques, ne peut exister qu'en néerlandais.

    Capture d’écran 2019-05-02 à 18.07.39.png

    Le guichet de la police fédérale, Police-on-web, vous permet désormais de faire la demande directement et entièrement en français.