Politique communale

  • Conseils communaux en ligne : les Wallons apprécient

    L’Union des villes et des communes de Wallonie (UVCW) a tiré un bilan après 8 mois de crise Covid. Outre les problèmes d’organisation au départ de la crise et les soucis financiers pour les communes, celles-ci relèvent des points intéressants concernant l’utilisation (fortement) accrue du numérique. Bien sûr, note l’Union, il faut faire attention que la fracture numérique ne laisse personne au bord du chemin, notamment les citoyens qui ne disposent pas du matériel informatique nécessaire. De même, l’Union insiste sur le fait que si le télétravail et les réunions virtuelles sont intéressants, « on n’oubliera pas que les réunions en présentiel sont très importantes dans la vie d’une institution » comme une commune.

    Un point de la communication de l’Union est intéressant, celui ayant trait aux conseils communaux. « On a pu constater que le taux de participation publique augmentait considérablement en cas de réunion virtuelle du conseil diffusée sur Internet. » Autrement dit, les citoyens s’intéressent beaucoup plus aux conseils communaux quand ils sont diffusés sur le web. Conclusion qui s’impose : « L’UVCW plaide également pour que les réunions du conseil communal en présentiel puissent être correctement télévisées vers le citoyen. » 

    B.J. dans LA MEUSE du 25 novembre 2020

    La proposition du conseiller communal Michaël HENEN qui sera débattue au conseil communal des Fourons ce jeudi 26 novembre 2020 correspond donc bien à une attente du public.

  • Clotilde Mailleu interroge le bourgmestre sur le stationnement à Fouron-le-Comte

    Pour la rue Haute, on ne peut pas vraiment parler de stationnement puisqu'il n'y a pas sur une seule place destinée au stationnement dans cette portion de la rue.

    20201121_013 copie.JPG

    Il est vrai qu'on a expliqué qu'il y aurait moins de places de stationnement parce qu'ON a préféré élargir les trottoirs. Cela ne semble pas être le cas dans la rue Basse comme le montre cette photo.

     

    Lire la suite

  • Grégory Happart pense aux fêtes... deux fois.

    Le conseiller communal Grégory Happart soumet deux points au conseil communal des Fourons de ce jeudi 26 novembre 2020.

    1. On sait que les Fouronnaises et Fouronnais ne sont pas heureux du système OPTIMO imposé par LIMBURG.NET qui leur impose de conserver leurs sacs de déchets pendant deux semaines. Pensant aux fêtes de Noël et de fin d'année où les Fouronnaises et Fouronnais seront privés de sorties et de restaurants, et où ils vont donc peut-être faire un peu plus de cuisine à la maison que d'habitude, Grégory Happart demande aux autorités communales (le collège) de solliciter LIMBURG.NET pour que, à cette occasion, les sacs noirs (déchets ménagers) et blancs (déchets de cuisine) soient spécialement ramassés dans la zone A (Mouland, Fouron-le-Comte, Fouron-Saint-Pierre) le 30 décembre, et dans la zone B (Fouron-Saint-Martin, Rémersdael et Teuven) le 6 janvier 2021. De cette manière, personne ne devrait conserver ses déchets ménagers et ses déchets de cuisine pendant plus d'une semaine.
      Et si la collecte par LIMBURG.NET n'était pas possible, Grégory Happart prévoit une collecte spéciale par les services communaux.
    2. Le conseil communal du 27 août 2020 a fixé les dates des jours de congé du personnel communal en 2021. Parmi ces dates, il y a le lundi 15 février pour le carnaval à Mouland et le mardi 16 février pour le carnaval à Fouron-le-Comte. Comme les carnavals sont annulés pour 2021, Grégory Happart propose que ces deux jours de congé soient reportés à deux autres dates et comme il a l'esprit festif, il voudrait en faire profiter les organisateurs de festivités.
      C'est ainsi qu'il propose que le jour de congé du lundi 15 février soit reporté au lundi 6 septembre 2021 (kermesse de Mouland) et que le mardi 16 février soit reporté au lundi 27 septembre 2021 (kermesse de Fouron-le-Comte).
      Comme la fermeture du parc à conteneurs ne se justifierait absolument plus au carnaval, il serait évidemment utile d'adapter les mêmes modifications pour la déchèterie communale.
  • Vive la transparence

    Faisant sien le principe "Publicité Sauvegarde du Peuple" qui s'affiche sur le fronton de l'hôtel de ville de Verviers, le conseiller communal Michaël Henen proposera au conseil communal des Fourons de ce jeudi 26 novembre 2020 que toutes les séances du conseil communal, à l'exception évidemment des séances à huis clos, soient diffusées en live sur internet.

    Il ne s'agit donc pas seulement des séances en visioconférence, comme elles se font actuellement en raison de la pandémie de la covid-19, mais même des séances qui se tiendront en présence physique à la maison communale. 

    Les citoyens ont le droit de savoir ce qui se dit en séance publique du conseil communal. Les rapports écrits qui sont mis à leur disposition (sur le site internet communal) ne rendent pas du tout compte des propos échangés. 

    Beaucoup de communes sont déjà passées à des systèmes de diffusion de ce genre et plus souvent à l'initiative de l'opposition que de la majorité. Toutes les majorités n'aiment pas nécessairement montrer comment elles (mal)traitent les conseillers de l'opposition.

    Puisque le conseil communal aura lieu en visioconférence, le public pourra sans doute déjà voir comment la proposition de Michaël Henen sera accueillie, alors que cette transparence est chaudement recommandée par les instances supérieures du ministère flamand des affaires intérieures.

  • Michaël HENEN demande des explications

    Capture d’écran 2020-11-20 à 17.42.07.pngDans le "toutes boîtes" ETALAGE du 26 octobre 2020, le conseiller communal Michaël HENEN a trouvé un article relatant (partiellement) le conseil communal du 22 octobre 2020. ETALAGE est un journal hebdomadaire distribué gratuitement dans 17700 ménages, dont une partie des Fourons et les communes néerlandaises d'Eijsden-Margraten et Gulpen.

    L'article intitulé "VERSLAG" (rapport ou compte-rendu) se trouve dans le journal parmi les annonces de sociétés récréatives, etc. ("verenigingsnieuws"), alors qu'il y a une rubrique concernant les avis des communes. 

    Alors notre conseiller se demande qui est à l'origine de cet article, car il n'a vu aucun représentant de ce journal présent au conseil communal, même s'il se réjouit du fait que les travaux du conseil communal sont ainsi portés à la connaissance du public. 

    Lorsque les services communaux diffusent une information dans ce journal gratuit, qui bénéficie pour cette raison, de l'exonération de la taxe sur la distribution de "toutes boîtes", ces informations sont publiées dans les deux langues, le néerlandais et le français, conformément à la loi belge.

    Par ses questions Michaël Henen veut savoir qui est à l'initiative de cette publication; s'il s'agit d'une initiative de l'administration communale, il veut savoir à quel niveau la décision a été prise. Il demande aussi que la commune des Fourons soit traitée de la même manière que les deux autres communes partenaires du journal.