Politique

  • Le nouveau bourgmestre a prêté serment

    Joris Gaens, le nouveau bourgmestre des Fourons, a prêté serment ce lundi chez le Gouverneur de la province.

    il est donc maintenant pleinement investi dans ses nouvelles fonctions.

    Nous espérons qu’il pourra remplir son mandat pour le bien et le bonheur de tous ses concitoyens.

     

  • Plombières va aider quatre ASBL, alors que La commune des Fourons refuse

     

    C’est un geste fort que la commune de Plombières a décidé de poser afin d’aider ses ASBL détenteuses de salles sur la commune. Dorénavant, celles-ci seront exonérées de précompte immobilier, nous apprend Lucien Locht, l’échevin des Finances de la commune.
    DÉJÀ APPLIQUÉ AUX BÂTIMENTS COMMUNAUX
    Il rappelle qu’historiquement, les infrastructures culturelles et sportives qui appartiennent aux communes sont exemptées de précompte immobilier. C’est ainsi que la commune de Plombières ne paie aucun impôt foncier pour ce type d’infrastructures telles que les salles culturelles de Gemmenich, Montzen, Moresnet, ainsi que pour la maison de village de Sippenaeken. Il en est de même pour les terrains de football, buvettes et vestiaires des clubs locaux, ainsi que les halls de sport et de tennis de Gemmenich.
    « Mais sur le territoire communal, il existe également des infrastructures notamment culturelles qui appartiennent à des ASBL et qui, tout comme les infrastructures communales, sont mises à disposition des associations locales. Par contre, elles ne bénéficient pas de l’exonération fiscale telle qu’elle est octroyée à la commune », expose l’échevin des Finances. Elles sont dès lors dans l’obligation de payer le précompte immobilier.A366767E-ABE7-44AB-8E6A-840699A517A9.jpeg
    DANS UN SOUCI D’ÉQUITÉ
    C’est notamment le cas pour les ASBL hombourgeoises propriétaires des salles St-Brice et St-Joseph, la maison des Jeunes de Moresnet et ASBL « Au Viaduc de Plombières », propriétaire d’un hall de chars de carnaval. « Ces associations remplissent en quelque sorte des missions d’intérêt général et sans leurs infrastructures, la commune aurait été amenée à investir elle-même dans celles-ci », reconnaît Lucien Locht.
    Ainsi, la commune de Plombières a décidé de rembourser annuellement le précompte immobilier à ces quatre ASBL. « Pour l’année 2019, un montant de 5.040,55 € vient d’ailleurs d’être versé, ce qui permet dorénavant d’établir une certaine équité entre les différentes salles », conclut l’échevin des Finances de Plombières.

    L.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 15 janvier 2020.

    Le conseiller communal Michaël Henen l’avait proposé au conseil communal du 23 septembre 2019, mais la proposition a été rejetée dédaigneusement par la majorité.

    Nous savons maintenant peut-être pourquoi la majorité flamingante n’était pas motivée pour adopter la proposition de Michaël Henen. Il suffit de comparer le précompte payé par la Fabrique d’église de Fouron-le-Comte pour le presbytère ET la salle paroissiale (130 €) avec le précompte payé pour des infrastructures francophones... Pour la salle Furonis, le précompte avoisine les 3.000 €. Est-ce que les revenus cadastraux sont fixés aux Fourons sur une base communautaire?
    Qui osera comparer les revenus cadastraux de TOUTES les infrastructures culturelles dans notre commune? De plus, la Communauté flamande et la Province du Limbourg bénéficient probablement de l’exonération du précompte.

  • Décès de Monsieur André Smets

    La famille et la presse régionale nous apprennent le décès de Monsieur André Smets, né le à Liège, homme politique wallon, membre du PSC.

    Licencié en histoire et directeur d'école, Député fédéral du au Ancien échevin de Herve, avant d'en devenir Bourgmestre après le décès de M. Georges Gramme, soit de 1985 à 2010.

    Profondément marqué par le "WALEN BUITEN" qu'il avait vécu de l'intérieur comme étudiant à Louvain, il était un ami sincère et engagé de la cause fouronnaise. Il a été plusieurs fois l'orateur désigné par le PSC pour la prise de parole à la Fête du Peuple fouronnais. Lors de son dernier passage à cette fête, il était malheureusement déjà malade, mais il tenait encore à apporter, malgré  une certaine confusion, son témoignage de militant wallon engagé.

    Son neveu a appris hier qu'il avait décidé de donner son corp à la science et sa tête pour la recherche pour Alzheimer. Pour cet homme très disponible et proche des gens, c'était probablement un moyen pour être au service des autres jusqu'au bout …

    Témoignage de son dernier conseil communal en 2010 dans Spectacle.

    Faire-part.

  • Marcel Neven maïeur honoraire

    Marcel Neven, 76 ans, a exercé les fonctions de bourgmestre en titre de la Ville de Visé du 14 février 1989 au 3 décembre 2018, soit durant 29 ans et neuf mois !

    Le conseil communal de Visé a sollicité l’octroi du titre honorifique de ses fonctions de bourgmestre à Marcel Neven le 3 décembre 2018 et ce dernier a donné son accord écrit.

    Marcel Neven remplit les conditions d’ancienneté requises par la loi du 10 mars 1980 relative à l’octroi du titre honorifique de leurs fonctions aux bourgmestres, aux échevins et aux présidents des conseils des CPAS.

    Le 20 décembre 2018, le Gouverneur de la Province de Liège, Hervé Jamar, a émis par écrit un avis favorable quant à l’octroi du titre honorifique de ses fonctions de bourgmestre à Marcel Neven.

    Le Procureur général près de la Cour d’Appel de Liège, Christian De Valkeneer, a rendu, le 28 février 2019, un avis favorable et la conduite de Marcel Neven a été qualifiée d’irréprochable.

    Sur proposition du Ministre wallon des Pouvoirs locaux et de la Ville, Pierre-Yves Dermagne, le gouvernement wallon vient d’accorder en novembre dernier le titre de bourgmestre honoraire de la Ville de Visé à Marcel Neven. La Ville de Visé l’a félicité officiellement, en même temps que ses pensionnés, et l’invitera tout aussi officiellement lors des futures visites royales à Visé.

    Marcel Neven a été conseiller communal, échevin et bourgmestre de Visé ; député et député wallon. 

    MARC GÉRARDY dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 27 décembre 2019

  • Un ami des Fouronnais au gouvernement fédéral

    Philippe Goffin reprend les compétences de ministre des Affaires étrangères et de la Défense en remplacement de Didier Reynders, annonce samedi dans un communiqué son nouveau président, Georges-Louis Bouchez.

    Le député-bourgmestre de Crisnée, commune proche de la frontière linguistique, s.est montré régulièrement à la Fête du Peuple Fouronnais ces dernières années.

    Sincères félicitations pour cette belle promotion.