Pompiers

  • Émotion après le drame de Beringen

    L’émotion était forte ce dimanche après le dramatique incendie qui a coûté la vie à deux pompiers et en a blessé quatre autres dans la nuit à Beringen.

    « PAS LE MOMENT DE POLÉMIQUER »

    Suite à l’incendie de la nuit de samedi à dimanche, le commandant des pompiers du Luxembourg a poussé un coup de gueule, dénonçant le manque de moyens affectés aux pompiers. Des propos que partage Quentin Grégoire, mais en tant que président de la Fédération il préfère attendre avant de se lancer dans les critiques. « Je ne veux pas polémiquer maintenant, par respect pour les familles des pompiers. Mais je partage ce qu’a dit Stéphane Thiry. Dans toutes les zones on n’arrête pas de dire qu’il n’y a pas d’argent, que les pompiers coûtent cher. Mais ici, tout le monde va dire qu’on est important et qu’on fait un métier dangereux. On ira dire après qu’on a besoin de plus de soutien, mais pas maintenant. »

    D'un article de BRUNO BECKERS à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 12 août 2019.