Prévention

  • La majorité fouronnaise refuse de protéger les hérissons

    Réuni hier soir physiquement dans la salle du conseil communal à Fouron-le-Comte, le conseil communal devait se prononcer sur un point ajouté par le conseiller Grégory Happart pour la protection des hérissons.

    Le bourgmestre Joris Gaens a justifié le vote négatif de son groupe par le fait que l'interdiction de l'emploi d'une tondeuse (et le robot-tondeuse est également une tondeuse) la nuit est déjà reprise à l'article 9 du règlement communal du 25 avril 2003, mais il oublie de dire (ou le rédacteur de l'intervention qu'il lit ne lui a pas dit!) que ce règlement s'intitule "Règlement de police concernant la tranquillité publique" et que l'article 9 qu'il cite est repris dans la division intitulée "Lutte contre le bruit". Or, les robots-tondeuses ne font pas de bruit et sont très silencieux. 

    La majorité rejette donc la proposition dont elle dit qu'il s'agit d'une bonne idée, mais elle la reprendra dans un autre règlement qui devrait être soumis au conseil communal le 25 juin prochain. Le hérisson reviendra donc sur la table du conseil communal des Fourons.

     

  • Le magasin de la Pisciculture reste ouvert

    C'est radical, en plus de sa concentration en oméga 3 nos truites ont le pouvoir de combattre la mélancolie virale voir la psychose virale du moment.
    C'est vrai qu'il y a de quoi avoir le blues sachant que nous sommes contraints de fermer notre restaurant ainsi que notre pêcherie du Berg.

    Notre magasin est toujours ouvert et nous avons appliqué les normes d'hygiène de 10 m² par personne sachant qu'ici, il n'y a pas de files comme cela peut être le cas dans certaines grandes surfaces. Et en plus, vous mangerez des produits de qualité et sains tout en faisant vivre les artisans que nous sommes.
    Au plaisir de vous accueillir du mardi au dimanche de 10h00 à 17h00.

  • « Un tel pari n’est pas acceptable. C’est une erreur gravissime »

    Le gouvernement néerlandais a ordonné la fermeture de l’ensemble des écoles, bars, restaurants et maisons closes. Mais les Pays-Bas ne veulent pas confiner la population. Le Premier ministre Mark Rutte a déclaré vouloir favoriser le développement d’une immunité collective. Une erreur, selon Marc Wathelet, qui pourrait mettre en danger la stratégie belge

    Docteur en sciences et spécialiste du coronavirus, Marc Wathelet est sans pitié sur la stratégie mise en place dans certains pays. Ce scientifique, dont le parcours professionnel l’a fait passer notamment par Harvard ou encore l’Université de Cincinnati, est très clair. Si les Pays-Bas décident de poursuivre la stratégie de l’immunité collective, il faut fermer les frontières.

    Capture d’écran 2020-03-19 à 08.14.18.png

    D'un article de GUILLAUME BARKHUYSEN dans LA MEUSE du 19 mars 2020

  • LA CRISE DU CORONAVIRUS

    A partir de ce mercredi midi, le confinement sera général en Belgique. Pas question de lockdown mais la vie des Belges va changer. Et ce, au moins jusqu’au 5 avril.

    Toutes les informations sont à lire dans les éditions spéciales de LA MEUSE du 18 mars 2020.

  • Réunions reportées

    La Directrice générale de la commune des Fourons annonce aux conseillers communaux et aux conseillers de l'aide sociale que les réunions prévues pour les jeudis 26 mars et 23 avril 2020 sont reportées à d'autres dates pour lutter contre la propagation du coronavirus.

    Les réunions du mois de mars sont reportées au jeudi 9 avril et les réunions du 23 avril sont renvoyées au jeudi 30 avril 2020.