Teuven

  • Une nouvelle affectation pour le parking Weerts à Teuven

    Bientôt des grands hangars à paille de 9m de haut et un gros tas de fumier sur l'ancien parking Weerts, pour l'élevage de 600 bêtes à viande ! La demande émane d'une SPRL de Teuven détenue par un habitant de Mechelen (Limbourg hollandais).

    Le service de l'urbanisme n'est pas d'accord pour des maisons qui s'installent à coté d'une ferme, mais bien pour mettre une ferme industrielle Hollandaise sur un parking illégal à quelques mettre des maisons et tout ça au cœur du village !!

    De plus - est-ce une manoeuvre ? - la publication de l'enquête sur le site internet de la commune est introuvable (en français). Il y a bien entendu déjà des réactions sur les réseaux sociaux.

  • Hommage à Charles Vandenhove

    La commission royale des monuments, sites et fouilles a décidé de rendre hommage à l’architecte liégeois Charles Vandenhove, né à Teuven le 3 juillet 1927 et décédé le 22 janvier dernier à l’âge de 91 ans.Capture d’écran 2019-09-12 à 09.42.23.png

    Son 32 ème bulletin lui est entièrement consacré. 176 pages, avec autant d’illustrations, pour mettre en valeur l’héritage architectural de première importance qu’il a légué, tant en Belgique qu’en France et aux Pays-Bas. A Liège, on pense bien sûr au CHU du Sart Tilman, au Balloir, à la Cour Saint-Antoine, à l’hôtel Torrentius...

    Pour en parler, Bart Verschaffel (UGent), Jacques Barlet, le président de la commission, Alain Dirix, un de ses membres, Pierre Chabard, maître de conférences à Paris et Maxime Coq, architecte. L’ouvrage est disponible pour 25€ à la Commission, rue du Vertbois, 13c à Liège ou sur son site internet.

  • Décès de Madame Marie-José ROEMERS, veuve de Monsieur Robert SOMJA

    Capture d’écran 2019-08-20 à 14.29.58.pngLa famille annonce le décès de Madame Marie-José ROEMERS, veuve de Monsieur Robert SOMJA, née à Teuven le 16 décembre 1930 et décédée à Aubel le 20 août 2019.
    La défunte repose au funérarium à Aubel, où la famille recevra les visites jeudi et vendredi de 17 à 19 heures.
    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation dans le caveau familial du cimetière d'Aubel, sera célébrée en l'église Saint-Hubert à Aubel le samedi 24 août 2019 à 10 heures 30.

    Faire-part.

  • Canicule et grêle : 30 à 70 % de pommes perdues !

    Les producteurs de fruits sont dépités. Alors que les cueillettes vont commencer à la fin du mois, ils savent déjà que leur année sera mauvaise, voire très mauvaise. La canicule a causé environ 30 % de perte dans les pommiers. Mais d’autres s’en tirent encore plus mal. Chez Duysens à Welkenraedt, avec la grêle qui a suivi la canicule, on s’attend à 70 % de perte !

    « Chez moi, j’ai environ 30 % de pommes à jeter », peste Dominique Meyers de Teuven, qui exploite des vergers à Aubel et préside la Ligue Pomologique de Wallonie. « On va égrener les arbres (NDLR : c’est-à-dire faire tomber les fruits pourris). Après ça, il ne restera que 65 à 70 % de pommes pour la commercialisation. Ça va être une année extrêmement difficile… »es producteurs de fruits sont dépités. Alors que les cueillettes vont commencer à la fin du mois, ils savent déjà que leur année sera mauvaise, voire très mauvaise. La canicule a causé environ 30 % de perte dans les pommiers. Mais d’autres s’en tirent encore plus mal. Chez Duysens à Welkenraedt, avec la grêle qui a suivi la canicule, on s’attend à 70 % de perte !

    La vente directe, une meilleure rentabilité

    Le meilleur moyen d’aider les fruiticulteurs, c’est d’acheter leurs fruits, en vente directe ou non. Si ces derniers sont obligés de passer par les criées pour vendre toute leur production, de plus en plus vendent leur récolte en direct chez eux ou à des commerces locaux. Et ce à un prix bien plus avantageux pour les clients et les producteurs. Ainsi, pour vous faire une idée de l’avantage d’acheter en direct, sachez que le prix de revient d’un kilo de pommes ou de poires est de 0,50 à 0,55 euro, alors qu’à la criée, il n’est vendu qu’entre 0,20 et 0,50 euro. Vendu en grande surface, les prix grimpent entre 1,2 et 2,3 euros ! Alors qu’en vente directe, ce même kilo ne sera vendu qu’aux alentours d’1 euro.

    AUX SUPERMARCHÉS LOCAUX

    « Je vends chez moi, mais c’est largement insuffisant car il n’y a pas beaucoup de passage, explique Dominique Meyers, installé à Teuven. Et de plus en plus je vais livrer directement mes fruits dans des grandes surfaces de la région. Suite à l’embargo russe, les Delhaize de Welkenraedt et Dolhain, ainsi que le Carrefour d’Aubel, m’ont ouvert leurs portes. »

    Chez les frères Duysens, le lien est encore plus immédiat puisqu’ils exploitent aussi un magasin de fruits et légumes, rue Mitoyenne à Welkenraedt.

    D'une page de BRUNO BECKERS (avec AURÉLIE DRION) à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 12 août 2019.

  • Décès de Madame Elise DOBBELSTEYN, veuve de Monsieur Guillaume SCHONBROODT

    Capture d’écran 2019-08-06 à 15.48.45.pngLa famille annonce le décès de Madame Elise DOBBELSTEYN, veuve de Monsieur Guillaume SCHONBROODT, née à Teuven le juillet 1932 et pieusement décédée à Hermalle-sous-Argenteau le 5 août 2019.
    Les obsèques solennelles, suivies de l ’inhumation au cimetière de Lorette (Visé), seront célébrées en la Collégiale Saint-Martin Saint-Hadelin de Visé le vendredi 9 août 2019 à 10 heures.
    La défunte repose au Funérarium Hauben-Nihant, 66, rue Porte de Souvré à Visé où les visites sont souhaitées de 17 à 19 heures, à partir du mardi 6 août 2019.
    Une veillée de prières aura lieu au funérarium le jeudi 8 août 2019 à 18 heures 30.
    Selon la volonté de la défunte, ceux qui le souhaitent peuvent manifester leur sympathie par un don à la Fondation Contre le Cancer, au numéro de compte BE45 0000 0000 8989 avec la mention "En souvenir d'Elise DOBBELSTEYN".

    Faire-part.