Tourisme

  • Un projet touristique de la Ferme de la Longue Vue

    La Ferme de la Longue Vue à Visé est une ferme familiale située au sommet de la rue de la Longue Vue. Une rue qui prend naissance au pied du viaduc du chemin de fer de Berneau.Capture d’écran 2020-09-07 à 08.12.00.png

    Et lorsque l’on arrive à la Ferme, on peut en effet contempler une superbe vue sur toute la vallée de la Meuse, sur l’écluse de Lanaye et même sur Maastricht.

    « Mon papa était agriculteur avec des vaches et des chevaux de trait. Nous avons repris la ferme en 2005 avec mon compagnon, Stéphane Straetmans, en créant une ASBL. En 2015, nous avons créé la société « La Ferme de la Longue Vue » avec une taverne pour la petite restauration et deux salles à louer. Une première salle de 170 m 2 avec un bar, une cuisine, une vaste terrasse, une plaine de jeux et un parking. Une seconde salle de 70 m 2 est utilisée pour des conférences ou parfois comme extension de la première salle, avec un parking dans la prairie. Des salles accessibles aux PMR avec traiteur libre », détaille Carine Michiels, propriétaire-gérante.

    PROJET TOURISTIQUE

    Carine et Stéphane ont décidé de poursuivre leur expansion et de lancer un projet touristique avec la construction de quatre cabanes pour le public.

    D'un article de MARC GÉRARDY à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 7 septembre 2020

    Lire la suite

  • Enquête via QR code sur l’attrait de Visé

    Initiative originale. La Ville de Visé a décidé de lancer une enquête de perception de la commune auprès des touristes et des citoyens.

    « Cette enquête intervient dans le cadre d’une stratégie de communication qui va être améliorée pour valoriser encore plus l’attractivité de Visé », précise la bourgmestre Viviane Dessart en charge notamment de la Capture d’écran 2020-08-17 à 09.00.45.pngCommunication.

    « Nous voulions en effet communiquer autrement. Jusqu’à présent, de petites capsules vidéos ont été réalisées et ont touché un certain public. Après discussions au Collège, nous avons décidé de travailler en transversalité avec tous les échevinats. J’ai préparé un cahier des charges avec l’ADL, l’Agence de développement local, et nous avons lancé un marché pour redonner une dynamique à la ville de Visé. Cette enquête est une première étape d’un plan élaboré sur deux ans », précise Ernur Colak, échevin en charge du Tourisme et du Commerce.

    « Grâce à cette enquête, nous verrons quelle est l’image de marque de Visé et comment Visé se vend à l’extérieur. Nous examinerons les réponses reçues des touristes et des citoyens puis il y aura des interviews plus ciblées auprès des responsables communaux de Visé dans une deuxième phase », ajoute la bourgmestre.

    Pratiquement, des codes QR ont été affichés sur plusieurs sites de l’entité visétoise dont le chalet de la Maison du Tourisme place Reine Astrid, sur le site « Fun for kids » sur l’île Robinson, sur le bateau de croisière « Le Prince Albert », au centre culturel des Tréteaux…

    D'un article de MARC GÉRARDY à lire dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 17 août 2020

  • « Il y a tout pour un cycliste heureux : je ne voudrais pas vivre ailleurs »

    Christophe Brandt (Olne) nous parle de la province de Liège, version « deux roues ».

    Capture-d’écran-2020-07-11-à-08.07.35.gifUne enfance passée à vélo, dix ans dans le peloton pro, aujourd’hui team-manager de Bingoal-Wallonie-Bruxelles et patron de deux épreuves importantes (GP de Wallonie et TRW) : Liège tient son ambassadeur de la petite reine.

    Christophe Brandt a 43 ans. Silhouette de sportif confirmé, même si quelques kilos sont venus s’ajouter à ceux de la période où il s’enfilait annuellement quelque 35.000 kilomètres perché sur sa selle.

    LA LIGNE 38, LES FOURONS, LES 3 FRONTIÈRES

    « Ici, il y a tout pour rendre un cycliste heureux, quel que soit son niveau », fait-il. « Prenez par exemple le RaVel de la Ligne 38, où j’emmène parfois les filles : c’est top pour une belle balade sécurisée. Surtout une fois que vous êtes hors agglomération, avec moins de gens à vélo ou à pied. Idéal pour apprendre à rouler aux enfants. Dans un autre registre, vous pouvez aller vers Visé et la Hollande pour avoir des parcours un peu plus plats et une température plus « clémente ». À l’inverse, il y a moyen d’aller chercher les belles côtes ardennaises, voire celles des vallées de l’Ourthe ou de la Vesdre. Non, franchement, je ne voudrais pas vivre ailleurs qu’ici… » La qualité des parcours, mais aussi des villages traversés et des paysages entrevus comptent pour beaucoup. « Le Pays de Herve ou la région des trois frontières, voire les Fourons, cela peut-être vraiment bien », reprend Christophe Brandt. « Vous voyez des belles choses. Et il y a des villages où cela vaut la peine de s’arrêter pour boire un café en terrasse ou simplement regarder tout autour. Vraiment, cette province a un charme fou à vélo… » -

    D'une page d'ÉRIC VERSCHUEREN à lire dans LA MEUSE du 11 juillet 2020

  • Les croisières en bateau sur la Meuse reprennent

    Visé disposera d’une antenne touristique sur la place Reine Astrid durant ces deux mois d’été et proposera à nouveau des croisières-promenades en bateau sur la Meuse au départ de l’île Robinson.Capture d’écran 2020-06-30 à 08.01.45.png

    Vu le beau succès de la saison touristique 2019 à Visé et vu le beau succès de l’installation d’un chalet sur la place Reine Astrid, la Maison du Tourisme du Pays de Herve a décidé de renouveler l’expérience cette année.

    « Départs des croisières sur l’île Robinson à Visé dès ce mercredi 1er juillet à 11h30, 13h30 et 14h30 pour une durée de 40 minutes ainsi que tous les dimanches. Des croisières accessibles aux PMR et limitées à 50 places. P.A.F. : 7 € pour les adultes, 5 € pour les enfants. Un enfant de moins de six ans gratuit pour un adulte payant. Il est conseillé de réserver au 04/ 374.85.55 ou sur le site internet www.paysdeherve.be Cette opération est menée de concert entre l’échevinat du Tourisme de la Ville de Visé et la Maison du Tourisme du Pays de Herve avec le soutien de la Fédération du Tourisme de la Province de Liège et en étroite collaboration avec Liège-Croisières », conclut Anne Zinnen.

    Les réservations pour les croisières ont bien débuté sur les sites internet et pourront s’effectuer sur la place Reine Astrid dès ce mercredi sous le chapiteau. 

    D'un article de MARC GÉRARDY dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 30 juin 2020