Travaux

  • N608 : une toute nouvelle piste cyclo-piétonne !

    La N608 entre Berneau et Warsage était l’une des routes les plus accidentogènes de la région. L’état déplorable de la voirie, son étroitesse et la présence d’arbres contrecarrant la vue des automobilistes ont causé pas mal de dégâts matériels et humains. Ainsi, plusieurs personnes ont perdu la vie suite à un crash en traversant les lieux. La commune devait réagir et c’est ce qu’elle a fait, bien aidée par la Région wallonne. « Cette dernière a pris totalement en charge ce dossier de réfection en investissant 1.650.000 euros. Ce dossier avait été repris en 2015 dans son plan infrastructure », explique Arnaud Dewez, le bourgmestre.

    Concrètement, les travaux ont débuté le 17 février pour une durée de 100 jours ouvrables. « Malgré le Covid-19, le délai a été respecté. Je suis très satisfait que les principales demandes de la commune aient été prises en compte par le SPW, à savoir la piste cyclo-piétonne séparée de la route, la prolongation du trottoir piétonnier jusqu’au chemin qui part vers Bombaye (NDLR vers le refuge des ânes) ainsi que l’effet de porte-ralentisseur du côté de Warsage. Il restera à installer, début août, le rail de sécurité à droite en allant vers Berneau. Sans oublier la plantation de plusieurs arbres en automne entre ce dernier et la piste cyclopiétonne. »

    Et ce n’est pas fini : le plan infrastructure de la Région wallonne reprend également la réfection de la N608 entre Berneau et Visé, la réfection du pont et la création d’une piste cyclable en montant vers la Cité de l’Oie. « J’espère que ce dossier pourra aboutir pour 2022 au plus tard. Notre vieux rêve de relier Warsage à Visé à vélo et à pied est en passe de se réaliser », conclut Arnaud Dewez qui espère aussi à terme l’éclairage du ralentisseur warsagien ainsi qu’un effet de porte et une traversée piétonne du côté Berneau au début de l’agglomération. « Cette demande n’a pas été acceptée par la Région wallonne mais elle sera réétudiée. » 

    YANNICK GOEBBELS dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 13 juillet 2020

  • Le village de Dalhem n’est plus en travaux !

    Bonne nouvelle pour les Dalhemois et la mobilité de manière générale en Basse-Meuse. Depuis vendredi, les travaux d’égouttage dans le centre du village de Dalhem, c’est de l’histoire ancienne ! Débuté en 2017, ce vaste chantier a été divisé en différentes phases dont la dernière est donc enfin terminée. « L’objectif de ce chantier était multiple », confie Michel Voncken, l’échevin des Travaux dalhemois. « Il y a évidemment eu d’importants travaux d’égouttage. De fait, une nouvelle station d’épuration a été construite à Dalhem. Le but était donc de poser une nouvelle conduite d’eau et de relier les tuyaux à cette dernière. Mais ce n’est pas tout. En effet, nous en avons profité pour réaliser une nouvelle voirie ainsi que de nouveaux trottoirs ».

    UN CHANTIER VOIE DU THIER

    Sur le plan visuel, le résultat est très réussi : la différence est marquante avec certaines routes en moins bon état. « Nous souhaitons obtenir un résultat positif de manière globale », reprend celui qui fait partie de l’équipe Maïeur. « Raison pour laquelle nous aimerions poursuivre le travail en direction de Saint-Remy. Le hic, c’est que ce chantier ne figure pas dans le plan d’infrastructures en Wallonie allant de 2019 à 2024. À moins d’une modification de ce dernier dans les prochains mois, nous allons ainsi encore devoir patienter ».

    Vous l’aurez compris, le centre de Dalhem n’est plus en travaux. Mais d’autres chantiers pourraient être lancés dans la commune. « Je peux d’ailleurs déjà vous dire que la Voie du Thier sera le théâtre d’un chantier. Ce dernier verra le jour après les vacances scolaires ». La Voie du Thier servait de déviation durant les travaux dans le centre de Dalhem. Il était donc inconcevable d’y prévoir un chantier ces dernières semaines. « Mais une chambre d’eau va devoir y être positionnée », conclut Michel Voncken. 

    YANNICK GOEBBELS

  • Travaux Aquafin : asphaltage Schietekamer, rue Dr. Goffin, rue Haute, place de l'église et rue du Couvent

    L'échevin des travaux a communiqué les informations suivantes: 

    Si tout se déroule comme planifié, la semaine prochaine l’asphaltage aura lieu de Schietekamer jusqu’à la rue du Couvent.

    • Lundi 8 juin : brossage à eau des rues sur tout le trajet pour qu’on puisse y apporter la couche adhérente
    • Mardi 9 juin : on posera la couche d’asphalte de finition depuis Schietekamer jusqu’à la place de l'église, à hauteur de l’église.
    • Mercredi 10 juin : on posera la couche d’asphalte de finition sur la place de l'église et la rue du Couvent, jusqu’au carrefour de la rue de la maison communale, y compris.
    • Mercredi 10 juin jusque vendredi 12 juin : on fera les marquages routiers dans les rues Haute et Dr. Goffin.

     

    Par conséquent ces rues seront fermées à toute circulation motorisée et ceci en plusieurs étapes :

    • du 8 juin à 6 h. jusqu’au 10 juin à 7 h., seront fermées : Schietekamer, Rue Dr. Goffin, rue Haute et la place de l'église jusqu’à l’église. Ainsi le carrefour avec Mennekesput sera fermé.
    • du 10 juin 6 h. jusqu’au 11 juin à 7.30 h., seront fermées : la place de l'église et la partie de la rue du Couvent jusqu’au carrefour de la rue de la maison communale. Ainsi le carrefour avec la rue de l’Arbre sera fermé.
    • du 10 juin 7 h. au 12 juin 16 h. les rues Haute et Dr. Goffin seront fermées pendant les heures de travail (7-16 h.)
     
     
     
  • Le rond-point fermé durant deux mois !

    Actuellement en travaux (pose d’un réseau d’égouttage de type pseudo-séparatif, raccordements particuliers, réfection complète de la voirie entre les limites du domaine public, création de nouvelles zones de stationnement et de trottoirs en klinkers), le centre de Dalhem sera complètement fermé à la circulation à partir du lundi 4 mars pour deux mois.

    En cause, le fait que le chantier en cours entre dans une nouvelle phase. « Les travaux de fonçage vont débuter à hauteur du rond-point situé en face de la friterie et de la pharmacie », nous apprend-on à la commune de Dalhem.

    Cette étape aura de sérieuses répercussions sur la mobilité. En effet, le rond-point permet de se diriger en direction de Visé, de Barchon et de Warsage. « Les déviations mises en place rue du Général Thys, rue Fernand Henrotaux ainsi que Voie du Thier restent plus que jamais d’application. Les bus continuent d’ailleurs à les emprunter ».

    Pour les commerçants, heureux de voir le rond-point ouvert à la circulation durant plusieurs semaines, c’est un nouveau coup dur. « Surtout que le parking situé rue Gervais Toussaint sera très peu accessible en raison des travaux effectués à cet endroit du tronçon », ajoute-t-on à la commune.

     

    Heureusement, quelques places de parking ont été dessinées près des commerces afin de pouvoir y accéder à pied. « C’est toujours ça », peut-on entendre en guise de commentaires de la part de commerçants conscients du délai du chantier, à savoir 200 jours ouvrables à partir du 17 octobre 2018. -

    YANNICK GOEBBELS dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 28 février 2019.

  • Enfin une mise au point par le bourgmestre

    Après de nombreux incidents (et même des accidents) et de multiples plaintes de riverains, le bourgmestre annonce enfin que des remarques vont être faites aux ouvriers terrassiers d'Aquafin et aux chauffeurs des tracteurs qui prennent le village de Fouron-le-Comte pour une piste de F1.

    Les gens dénonçaient la vitesse et les surchargements depuis longtemps, mais il a fallu un pare-brise explosé par une pierre tombant d'une remarque en surcharge pour qu'on intervienne enfin.

    Hier soir, le bourgmestre et le chef de la police disaient au conseil communal que ce sont bien souvent les gens qui demandent des contrôles des vitesse. Il faut croire qu'on réagit plus vite positivement à ces demandes du côté de la police. C'est sans doute plus facile de faire des photos que d'aller contrôler les remorques chargées de déblais.